Art et activités créatives, quels bienfaits pour les enfants ?

La peinture, le dessin, les tampons, le découpage, le collage, le coloriage…, les activités créatives, c’est avant tout des moments de loisir pour votre bambin. L’éducation artistique présente bien d’autres intérêts pour son développement et son bien-être. Voici un tour d’horizon des bienfaits de l’éveil à l’art pour les enfants.

Âge

Pour tous

Pour qui
Individuel
Proposé par la Team Mapiwee
1

Les bénéfices de l’art pour les enfants

Améliorer la concentration et persévérer

Avez-vous remarqué à quel point votre enfant est concentré sur son activité lorsqu’il colorie, dessine, découpe ou colle des éléments ensemble ? Ces activités créatives développent sa concentration, une compétence qui aura beaucoup d’importance pour faciliter ses apprentissages scolaires et favoriser sa réussite. Vous pouvez dès à présent l’engager sur la voie de la réussite en lui laissant choisir des activités créatives qui lui plaisent, et adaptées à son âge. Fixez-lui toujours des objectifs réalistes ; cela lui permettra de réussir et lui donnera envie de persévérer. La persévérance ! Voilà une aptitude qui lui sera très utile pour réussir à l’école et dans bien d’autres domaines !

La création comme moyen de s’évader

Avec un crayon et une feuille de papier, votre bambin peut tout inventer. Créatures fantastiques, pays merveilleux, situations incroyables, tout est possible au bout d’un crayon. Le pouvoir de l’imagination offre à votre enfant des moments d’évasion qui lui permettent de s’échapper du réel dès qu’il le souhaite.

Développer la sensibilité de votre enfant

Vous avez sans doute dans votre entourage des personnes qui semblent deviner les choses, comprendre les situations sans que l’on ait à leur expliquer. Leur sensibilité leur permet de “sentir”, de savoir interpréter les mots, les gestes et les regards. C’est comme un 6e sens. En stimulant la fibre artistique de votre enfant, vous lui permettez de cultiver sa sensibilité. Lui aussi aura cette faculté qui l’aidera à mieux comprendre le monde et les gens qui l’entourent, de façon quasi intuitive.

Créer pour chasser l’ennui et convier le plaisir

La pratique d’une activité manuelle ou artistique est un des meilleurs moyens que l’on n’ait jamais trouvés pour chasser l’ennui, même s’il est nécessaire et formateur pour un enfant de s’ennuyer un peu. Créer est une source de plaisir dont votre enfant ne se lassera jamais. Plus il créera, plus il aura envie de créer. En l’invitant à une pratique artistique, vous élargissez son horizon, lui permettant de développer une personnalité originale qui s’écarte des standards imposés par l’éducation. L’éducation artistique transforme la vie et la vision du monde, ouvre à des bonheurs infinis. Quel parent pourrait refuser une telle proposition ?

Éducation artistique et créativité

L’éducation artistique permet de développer la créativité de votre enfant, un atout pour être flexible et savoir s’adapter aux situations du quotidien. En étant créatif, votre enfant peut résoudre un jeu ou une énigme, ce qui est déjà pas mal. Sa créativité peut faire bien davantage, en lui donnant les moyens de surmonter d’éventuelles difficultés d’apprentissage et lui permettre de réussir plus facilement. Être créatif et flexible lui sera bien utile lorsqu’il sera adulte pour vaincre les obstacles du quotidien, quel que soit le contexte, personnel ou professionnel. Sa créativité l’incitera à sortir de sa zone de confort, à prendre des risques et à se remettre en question.

Oser, prendre de l’assurance : créer pour soigner sa timidité

Si votre enfant est timide et introverti, la pratique d’activités créatives peut l’aider à sortir de sa coquille, à prendre de l’assurance. Ce qu’il n’ose pas faire dans la vie, il peut le faire en dessinant : être l’enfant le plus populaire de sa classe, oser sauter du grand plongeoir, réaliser des loopings avec sa planche à roulettes, et même faire du gringue à Julia ! Et si demain, il essayait pour de vrai ? Pourquoi pas ?

La création comme outil thérapeutique : l’art thérapie

La création est utilisée comme outil thérapeutique. On ne parle plus dans ce cas-là de développement personnel, mais bien d’outil thérapeutique, d’art thérapie, destiné aux enfants en situation de handicap, souffrant d’un trouble du déficit de l’attention, d’hyperactivité, de troubles de l’apprentissage (dyslexie, dysorthographie, dysgraphie…). De nombreux artistes ont utilisé l’art comme thérapie : parmi eux, Vincent Van Gogh, Camille Claudel, Francis Bacon ou, plus près de nous, Gérard Garouste.

La création, un apprentissage pas à pas

Tenir un pinceau ou un crayon, coller des gommettes sur un support, tenir un tampon pour créer des motifs sur du papier, découper des photos dans un journal pour réaliser des collages, tout ça paraît facile. Et pourtant, quand votre enfant expérimente ces techniques pour la première fois, cela relève de l’exploit ! Apprendre à utiliser un crayon nécessite de savoir doser sa force et de trouver la bonne position pour faire jaillir les couleurs. Des gestes très techniques en fait, qui nécessitent de chercher, essayer, recommencer, trouver des solutions, innover, être persévérant et… créatif !

Vers un an, un an et demi, votre bébé peut déjà commencer à pratiquer des activités créatives pour développer sa motricité fine. En avant les gribouillages sur de grandes feuilles avec des crayons à la cire ! A cet âge-là, il tient son crayon comme s’il s’agissait d’un pieu. Ça manque peut-être un peu d’élégance, mais peu importe, cet aspect va beaucoup s’améliorer au fil du temps. Vers 5 ou 6 ans, il sera capable de tenir un crayon de couleur entre le pouce et l’index, une étape essentielle pour bien appréhender l’autre grande découverte qu’il fera d’ici quelques temps : l’apprentissage de l’écriture !

L’apprentissage de la peinture et du découpage

Votre enfant va commencer à utiliser un pinceau vers l’âge de 4 ou 5 ans. Avant cela, il va s’initier à la peinture en s’exerçant à la peinture au doigt, une technique fabuleuse pour votre enfant, dès un an. En fait il n’y a pas de restriction ; il peut peindre avec ses doigts, ses mains, ses pieds, comme il le veut ! Vers 3 ans et en l’aidant un peu, votre enfant peut découvrir le découpage. Il peut commencer doucement, en faisant des petites entailles dans une feuille de papier avec des ciseaux à bouts ronds. Ensuite, il peut apprendre à découper des formes droites. Puis, vers 5-6 ans des figures géométriques complexes, à partir desquelles il peut, par exemple, réaliser des guirlandes pour décorer sa chambre. En grandissant, votre enfant va améliorer ces techniques, progresser et nourrir sa créativité, pour son plus grand bien.

Pratiquer un art est très valorisant. Il n’y a qu’à voir à quel point les petits artistes sont fiers de leurs réalisations pour s’en convaincre. L’art favorise indéniablement l’estime de soi de votre enfant, qui est sans doute le plus extraordinaire des émulateurs pour réussir dans à peu près tous les domaines. a

Quelle place occupe l’art dans les apprentissages de votre enfant ? Quelles sont les pratiques que vous privilégiez pour favoriser son épanouissement et sa créativité ?

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter