L’amour familial, ça se cultive !

Entre l’amour fusionnel qui unit le bébé à sa maman et celui que l’enfant porte à ses parents étant adulte, il y a toute une évolution. Ça s’appelle grandir. Et grandir c’est apprendre, peu à peu, à se détacher de ses parents. D’ailleurs, ce détachement ne commence-t-il pas au moment où l’on coupe le cordon ombilical ? Un geste très symbolique.

Âge

Pour tous

Pour qui
Individuel
Proposé par la Team Mapiwee
1

Comprendre l’importance de l’amour familial

L’amour des parents, un amour inconditionnel

Dès qu’elle sait qu’elle est enceinte, la future maman aime son enfant d’un amour inconditionnel. Cet amour ne demande aucune contrepartie, rien ne peut le remettre en cause, il perdurera quoi qu’il arrive. C’est en somme une forme d’amour idéal, quasi parfaite ! On dit que l’amour peut déplacer des montagnes. Pour l’enfant, il est tout simplement indispensable pour assurer son bon développement, prendre confiance en lui et gagner en estime de soi.

Amour et attachement, quelle différence ?

L’amour inconditionnel d’un père ou d’une mère, est-ce vraiment de l’amour ? On devrait plutôt parler d’attachement. Ce lien très étroit est développé par le tout-petit pour s’assurer la protection d’un adulte, nécessaire à sa survie. En principe, c’est la maman, naturelle ou de substitution, qui remplit cette fonction et partage ce lien unique avec le bébé. Ainsi, cet amour fusionnel ne serait qu’un simple mécanisme nécessaire à la perpétuation de l’espèce humaine ? Il semblerait que oui. C’est en tout cas la théorie développée par le psychiatre John Bowlby au siècle dernier, et qui fait encore référence aujourd’hui.

Quoi qu’il en soit, ce lien très fort, sans doute plus fort que l’amour, se construit avant le premier anniversaire de votre enfant et joue un rôle dans les relations qu’il développera avec ses semblables tout au long de sa vie. Ce lien ne peut durer pour toujours. Pour vous qui êtes maman, le souvenir des moments fusionnels avec votre enfant, le temps où votre bébé enserrait de sa petite main votre index tout en fondant son regard dans le vôtre, peut être vécu comme la perte d’un amour unique et irremplaçable. Vous vous dites mon enfant ne m’aime plus, alors qu’il a simplement grandi et que le lien qui vous unit s’est transformé.

L’amour des parents, un sentiment évolutif

Il n’y pas que l’amour des enfants qui évolue avec le temps ; l’amour parental aussi. Vous n’aimez pas votre enfant de la même façon que vous l’aimiez quand il était bébé, ni comme vous l’aimerez plus tard, quand il sera adolescent ou adulte. Les sentiments que vous éprouvez pour vos enfants dépendent aussi de leur place dans la fratrie. Entre la naissance de l’aîné et celle du petit dernier, votre situation matérielle et émotionnelle a peut-être changé radicalement. La jeune maman qui a son premier enfant à 20 ans, l’aimera forcément un peu différemment qu’un troisième qu’elle aura à 40 ans. Des parents ne peuvent aimer leur grand fils de 25 ans de la même façon que lorsqu’il était enfant… Les parents changent au fil du temps. Leur environnement, leur situation matérielle, leur état émotionnel et leurs sentiments aussi.

La peur de ne plus être aimé de son enfant : quelles conséquences ?

Cela fait bien longtemps que le Père Fouettard a rangé son martinet. Comme tous les parents bienveillants, votre unique préoccupation est que votre enfant soit heureux et épanoui. Pour y parvenir, vous prenez en compte son état émotionnel et privilégiez au maximum les émotions positives. La tristesse, la colère et la frustration sont stockées bien loin, dans un terrain vague où il est interdit de pénétrer. S’y aventurer risquerait de remettre votre idéal de bonheur familial en question, et peut-être même d’amener votre bambin à moins vous aimer. Dès qu’il faut lui interdire quelque chose, la peur de ne plus être aimé de votre enfant peut avoir un effet paralysant.

Il ne manquera pas de remarquer qu’en exerçant cette sorte de “chantage à l’amour”, il peut obtenir à peu près tout ce qu’il veut. Pourtant, vous autoriser à interdire vous permettrait de réinvestir votre rôle d’éducateur sans que cela n’entame durablement votre relation. Oui, refuser de lui acheter ce jouet, qu’il possède déjà en plusieurs exemplaires, va le fâcher. Oui, il va vous en vouloir. Et alors ? Ce sera de toute façon vite oublié et, prendre le risque de lui dire non, tout en expliquant pourquoi vous le faites, a une plus grande valeur éducative. En lui disant que vous comprenez qu’il soit fâché, mais que ça ne change rien, vous lui dites que le chantage à l’amour est inefficace pour obtenir ce qu’il veut et vous reprenez le contrôle de vos sentiments.

Comment entretenir l’amour familial ?

L’amour n’étant pas inusable, il faut l’entretenir pour le faire durer. L’un d’eux est d’accepter votre enfant tel qu’il est, avec ses qualités et ses défauts, et de ne pas lui en vouloir s’il ne ressemble pas à l’enfant que vous aviez imaginé. Des qualités, il en a. Il ne s’agit peut-être pas de celles dont vous rêviez en caressant votre ventre pendant votre grossesse, mais elles sont tout aussi intéressantes. Il suffit de savoir les regarder. Quels que soient ses petits défauts, évitez de coller des étiquettes à votre enfant ou de le comparer à un frère ou une sœur, jugés plus parfaits. Aimez-le comme il est, avec ses forces et ses faiblesses, et il vous rendra cet amour sans retenue.

Profiter des moments de bonheur en famille

Les enfants grandissent vite. Alors, voyez ce qui est vraiment important, et mettez ce qui ne l’est pas de côté pour passer plus de temps avec votre enfant. Vous aurez tout le temps de vous intéresser à toutes ces tâches, pas toujours très utiles, qui prennent trop de place dans votre vie, quand vos enfants auront grandi et qu’ils auront quitté le nid familial. Ça libère tout de suite un temps fou, des moments merveilleux à passer avec vos bambins. Du temps pour jouer, rire, discuter, partager une passion ou faire des découvertes… ensemble. Et puis, n’oubliez pas de leur dire que vous les aimez, comme ça, sans raison particulière. Être parents, cela reste une des plus grandes aventures humaines. Profitez-en bien !

Amour familial sans nuage ou relation tumultueuse, quels liens entretenez-vous avec vos enfants ?

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter