Quels sont les différents types d’alphabet ?

A,B,C,D… 26 lettres que nous utilisons tous les jours pour communiquer sans y prêter attention. Connaissez-vous l’origine des alphabets ? D’où vient l’alphabet français ? Existe-t-il un autre système d’écriture que l’alphabet ? Qu’entend-on par alphabet latin, cyrillique et grec ? Mapiwee revient sur la fabuleuse histoire des alphabets du monde !

Âge

Pour tous

Pour qui
Individuel
Proposé par La Team Mapiwee
1

Quelle est l’origine des alphabets ?

Le premier alphabet a été inventé il y a environ 3500 ans par les Phéniciens, un peuple de marchands qui vivaient dans la région de l’actuel Liban. Ce nouveau système, totalement révolutionnaire, comporte 22 signes phonétiques, simples à comprendre et à apprendre. Chaque symbole correspond à un son (un phonème). Les Phéniciens diffusent leur alphabet auprès des Grecs par le biais d’échanges commerciaux. L’alphabet grec est lui-même l’ancêtre de l’alphabet latin qui est utilisé aujourd’hui en français et dans beaucoup d’autres langues.

L’alphabet grec : l’apparition des voyelles

L’alphabet phénicien est adopté par les Grecs vers 800 avant J.C. Ils le modifient pour l’adapter aux besoins de leur langue. Ce nouvel alphabet comporte 24 lettres et voit l’apparition des voyelles : α (alpha), ε (epsilon), ι (iota), ο (omicron), et υ (upsilon), qui deviendra notre « i grec ».

Des Etrusques aux Romains, l’histoire de l’alphabet latin

On ignore encore l’origine des Etrusques, mais on sait qu’ils ont été en contact avec les Grecs, et qu’ils ont adopté leur alphabet. Ils l’ont aussi transformé pour l’adapter à leur langue. Ils l’ont ensuite introduit en Italie, lorsqu’ils s’y sont implantés autour du VIIIe siècle avant J.C. Par la suite, les Romains transforment à leur tour cet alphabet pour créer l’alphabet latin. Les romains l’ont imposé par la suite dans une grande partie de l’Europe, au fil de leurs conquêtes.

Comment l’alphabet latin s’est-il implanté en France ?

En 52 avant J.C., la Gaule devient une colonie romaine, après la victoire de Jules César sur Vercingétorix. La langue parlée jusqu’ici était le gaulois, un dialecte qui était essentiellement oral. Ce n’est que très progressivement que le latin va s’imposer comme langue de l’écrit, notamment dans le commerce et l’administration.

La diffusion de l’alphabet latin à travers le monde

L’alphabet latin, c’est un peu l’histoire d’un succès. Même s’il existe 2 autres alphabets officiels dans l’Union européenne (les alphabets grec et cyrillique), la plupart des langues qui y sont parlées actuellement utilisent, aussi bien les langues germaniques du nord (anglais, allemand, néerlandais, suédois, danois…), que les langues latines du sud (italien, français, espagnol, portugais, roumain…). Il existe cependant quelques symboles supplémentaires dans certaines langues, comme le Eszett (ou Scharfes S) « ß » en allemand ou le « ñ » en espagnol.

L’alphabet latin s’est diffusé également en Amérique, en Afrique et en Asie du Sud-Est, lorsque les Européens ont colonisé ces régions à partir du XIXe siècle. Actuellement, on estime que 40% de la population mondiale utilise l’alphabet latin.

Qu’est-ce que l’alphabet cyrillique ?

L’alphabet cyrillique est utilisé dans certains pays d’Europe de l’Est : la Bulgarie, la Serbie, l’Ukraine et la Russie, et dans les anciennes républiques d’URSS. On l’appelle souvent « alphabet russe » bien qu’il ait été utilisé par plusieurs pays slaves bien avant que les Russes ne l’utilisent eux-mêmes. Il comporte 33 lettres, soit 7 de plus que l’alphabet latin, mais partage de nombreux points communs avec lui.

Qu’est-ce qui explique le succès de l’alphabet ?

Avant l’invention de l’alphabet, les systèmes d’écriture reposaient sur une représentation analogique. Les objets étaient représentés sous forme de dessins, comme les hiéroglyphes égyptiens ou les logogrammes chinois actuels. La multiplicité des objets et des idées rend ce type d’écriture lourd et complexe. Avec l’invention de l’alphabet, les symboles ne correspondent plus à des objets mais à des sons.

L’alphabet permet de tout exprimer avec peu de signes, alors que les autres systèmes d’écriture reposent sur un nombre incalculables de signes (il en faut un pour décrire chaque objet et décrire chaque idée). L’alphabet simplifie beaucoup l’écriture et la met à la portée d’un plus grand nombre de personnes, alors qu’elle n’était réservée auparavant qu’à quelques spécialistes. Cela participe à la diffusion des idées et au rayonnement des langues qui l’adoptent.

Combien y a-t-il d’alphabets à travers le monde ?

L’alphabet est loin d’être le système d’écriture adopté par toutes les langues. Selon les linguistes, il y aurait environ 7 000 langues sur notre planète. Seulement 400 possèdent une forme écrite mais elles ne possèdent pas toutes un alphabet pour autant. Le chinois, par exemple, n’en possède pas. Comme nous l’avons vu précédemment, il utilise des logogrammes. Chaque signe évoque un objet ou une idée. Le Grand dictionnaire de la langue chinoise en recense 56 000. Il est nécessaire d’en maîtriser entre 3 000 et 5 000 pour s’exprimer couramment en chinois. Le chinois n’est pas la seule langue à s’écrire sous forme de logogrammes. C’est le cas du coréen, du japonais et du vietnamien.

Les petits peuvent apprendre l’alphabet en chantant des comptines. Pour les plus grands, il y a aussi les petites fiches Mapiwee. L’alphabet, avec Mapiwee, c’est vraiment trop facile !

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter