5 astuces originales pour apprendre à votre enfant à faire ses lacets

Ça y est, bébé a grandi ! Il est devenu un petit garçon ou une petite fille qui peut, dès son 4ème anniversaire, avoir des chaussures à lacets. Étape importante de sa conquête de l’autonomie, savoir nouer ses lacets est un défi essentiel pour l’enfant. Toutefois, le laçage de chaussures n’est pas facile à apprendre ! Vous devrez vous armer de patience pour que ce processus se fasse naturellement. Voici 5 astuces originales pour apprendre à votre enfant l’art de nouer ses lacets.

Âge

3 - 6 ans

Pour qui
Individuel
Proposé par la Team Mapiwee
6

À quel âge votre enfant peut-il apprendre à faire ses lacets ?

Ici, une seule règle est à connaître : l’âge n’est pas très important du moment que l’enfant a acquis une certaine motricité fine. Il faut simplement choisir le bon moment pour lui faire apprendre à nouer ses chaussures. Par exemple, pas la peine de se lancer dans des explications le matin avant l’école. Si vous le brusquez, il risque de se désintéresser définitivement de cette entreprise et de se contenter de chaussures à scratchs. Le mieux est de choisir un moment plus propice, comme le week-end, pour lui apprendre à faire ses lacets en s’amusant.

Alors, à quel moment pouvez-vous commencer l’enseignement ? Pour cela, il faut que l’enfant :

  • ait une certaine motricité (donc souvent + de 5 ans)
  • soit capable de mettre ses vêtements,
  • sache quel soulier mettre sur un pied,
  • comprenne les principes spatiaux élémentaires, comme : devant, derrière, autour, par-dessus ou par-dessous,
  • comprenne des mots comme « pincer », « tirer », « enrouler », « replier » et « serrer »,

La méthode des oreilles de lapin

C’est de loin la meilleure activité pour apprendre à faire ses lacets, d’autant plus qu’elle est la plus facile à réaliser. Quelques étapes suffisent pour enseigner à l’enfant comment nouer ses chaussures :

  • prendre le bout d’un lacet dans chaque main et croiser les deux bouts entre eux,
  • former un nœud en passant chaque lacet dans son opposé, puis serrer doucement en tirant chaque lacet,
  • former une grande boucle avec un lacet et procéder ainsi avec l’autre,
  • passer l’oreille du dessus (formée précédemment) dans le trou, puis tirer vigoureusement jusqu’à ce que les lacets soient serrés.

Au début, ayez le réflexe de mettre à votre côté l’enfant pour qu’il puisse voir et répéter lui-même les gestes dans le bon sens. N’hésitez pas à choisir deux lacets de couleurs différentes pour que l’enfant ne les confonde pas au cours du laçage.

Les serpents dans les trous

Cette méthode est encore bien plus facile à réaliser : prendre les deux lacets pour en faire un nœud, puis en faire un autre plus détendu. Un des lacets entre alors dans le trou formé par le deuxième nœud. On répète alors le même procédé de l’autre côté.

La méthode de la boucle papillon

La boucle papillon est, elle aussi, une méthode courante pour enseigner aux enfants à faire leurs lacets. Pour ce faire, rien de plus simple : tout en montrant à l’enfant, faites un nœud simple, qui constituera alors le corps du papillon. Puis, faites une boucle avec le lacet gauche afin d’en faire la première aile du papillon. Mais l’enfant se rendra compte qu’une seule aile ne suffit pas pour voler, vous devrez donc en créer une seconde. Pour cela, passez l’autre lacet autour de la première boucle en forme d’aile et dans le trou ainsi formé. Il suffit alors de serrer le tout et de former la seconde aile du papillon.

Utiliser des lacets de couleurs différentes

Dans la première astuce, nous avons parlé d’utiliser des lacets de deux couleurs. Eh bien, cette méthode fonctionne pour toutes les méthodes de laçage mentionnées dans cet article. En effet, en utilisant deux lacets de couleurs différentes, votre enfant ne risquera pas de confondre le lacet droit avec celui du gauche une fois que les deux sont entrelacés. Si vous n’avez pas de lacets de couleur, n’hésitez pas à colorier un lacet blanc à l’aide d’un marqueur. Quoi qu’il en soit, l’utilisation des couleurs contribue aussi à la mémorisation de la procédure.

La méthode des chaussures en carton

En plus de développer la motricité fine, le travail manuel facilite aussi l’apprentissage. La technique des chaussures en carton consiste tout simplement à créer une chaussure en carton. De cette manière, l’enfant pourra essayer, autant de fois qu’il veut, de passer les lacets à travers les trous et ainsi s’entraîner à faire des nœuds et des boucles.

Cette méthode est très simple à préparer : il vous suffit de dessiner à l’aide d’un marqueur ou d’un stylo les chaussures sur le carton ainsi que les trous prévus pour le laçage. À l’aide d’un poinçon, trouez les points que vous avez marqués puis découpez le carton. Une fois le carton prêt, vous pourrez montrer à votre enfant comment introduire les lacets et suivre les étapes décrites ci-dessus. À force de répéter cette opération, l’enfant comprendra comment faire ses lacets sur de vraies chaussures. Retrouvez notre bricolage pour apprendre à nouer ses lacets avec des chaussures en carton.

Apprendre à faire ses lacets avec du carton

Et vous quelle méthode utilisez-vous pour apprendre à votre enfant à faire ses lacets ?

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter