Autonomie de l’enfant : comment l’aider à s’habiller seul ?

Pas si évident que ça d’apprendre à s’habiller seul quand on est petit. Et pourtant, depuis quelque temps, vous voyez bien que votre bambin a envie d’essayer. Il lui faudra du temps avant d’être complètement autonome, et il aura besoin de votre aide et de vos encouragements pour y parvenir. Mapiwee vous donne ses astuces pour accompagner votre enfant dans cette nouvelle étape de son développement.

Âge

18 mois - 3 ans

3 - 6 ans

Proposé par la Team Mapiwee
1

Apprendre à son enfant à s’habiller seul, ça prend du temps

Avant deux ans, votre enfant peut déjà vous aider à l’habiller, en tendant les bras et les jambes par exemple. Ces petits gestes manifestent son désir d’autonomie. Ce n’est qu’à partir de 2 ans qu’il peut réellement commencer à apprendre à s’habiller seul. Vers 5 ou 6 ans, il aura suffisamment développé sa motricité fine pour parvenir à réaliser certaines actions très complexes : mettre ses chaussures sans se tromper de pied, faire des boucles à ses lacets, faire des nœuds, maîtriser les fermetures éclair, s’en sortir à peu près avec tous les types de boutons, y compris les plus petits… Patience donc, votre enfant va avoir besoin de votre aide pendant encore longtemps. Ce n’est sans doute pas pour vous déplaire, car l’habillage et le déshabillage de votre bambin sont des moments de complicité que vous appréciez sûrement beaucoup !

Apprendre à s’habiller : comment gagner du temps le matin ?

S’habiller seul, ça prend beaucoup plus de temps que lorsque c’est papa ou maman qui le fait. Vous n’avez pas toujours le temps de laisser votre enfant régler seul ses problèmes de chaussettes dépareillées ou de pull enfilé à l’envers. Le matin, quand le temps presse, vous pouvez aller plus vite en l’aidant un peu, sans tout faire à sa place pour autant. Vous pouvez commencer une opération et lui laisser la finir : enfiler ses chaussettes et son pantalon et lui laisser les remonter, mettre son pull et lui laisser descendre les manches jusqu’au poignet…

Autre astuce pour gagner du temps le matin : préparer la tenue de votre enfant la veille. Préparez ses vêtements et disposez-les dans l’ordre où il doit les mettre (sous-vêtements, chaussettes, tee-shirt, pantalon ou jupe…). Si vous manquez encore d’un peu de temps le matin, pourquoi ne pas réveiller votre bambin quelques minutes plus tôt pour lui permettre de s’habiller sans le bousculer ?

Utiliser le jeu pour apprendre à s’habiller, une vraie bonne idée !

Le jeu va une fois de plus permettre à votre enfant de faciliter son apprentissage. Tous les jeux qui favorisent le développement de sa motricité fine peuvent l’aider à s’habiller seul : formes à insérer dans des boîtes, jeux de construction, puzzles… Les jeux de coordination aussi : jouer avec des cerceaux, danser, taper dans ses mains… tout ça c’est bon pour gagner en habileté ! Votre enfant peut aussi apprendre à s’habiller en s’exerçant avec sa poupée ou son nounours préféré. Autre façon d’apprendre : le déguisement, bien sûr ! Apprendre à s’habiller en se déguisant en tigre ou en Fée Clochette, voilà une idée qui devrait plaire à votre bambin !

Quelques conseils pour l’aider à s’habiller seul

  • Le laisser choisir ses vêtements

Laisser votre enfant choisir ses vêtements, c’est bien, mais cela peut donner lieu à quelques… erreurs. Mettre des sandales en hiver ou des bottines fourrées en été, cela n’a pas l’air de beaucoup préoccuper votre bambin. La météo ? Quelle importance ! Ce qui compte, c’est de s’habiller selon son humeur ! Bon, il va sûrement falloir faire une petite mise au point… Pour éviter d’avoir à expliquer que non, ce n’est définitivement pas possible de sortir en short en janvier ou de mettre une doudoune en juillet, pensez à ranger les vêtements qui ne sont pas de saison dans un carton. Conservez dans l’armoire de votre enfant uniquement ceux qui sont adaptés aux températures du moment. Au moment de choisir sa tenue pour le lendemain, vous serez sûr qu’elle sera adaptée à la saison. Simple et efficace !

  • Des vêtements faciles à mettre

Si vous voulez vraiment que votre enfant prenne plaisir à s’habiller seul, laissez de côté les vêtements un peu complexes à enfiler. Ne trouvez-vous pas qu’il faut être un champion pour parvenir à croiser les bretelles d’une salopette ? Pareil pour les fermetures éclair et les pressions. Un vrai cauchemar avant d’arriver à s’en sortir avec ce genre de truc. Et les boutons ? Les gros, passe encore, mais les tout petits, on dirait qu’ils ont été inventés pour mettre votre bambin en situation d’échec. Alternative possible : les pantalons et les jupes à taille élastique, beaucoup plus faciles à baisser et remonter.

Même chose pour les chaussures. Maîtriser le laçage n’est pas évident, alors qu’avec des chaussures à scratchs tout devient plus simple. Autre article particulièrement difficile à enfiler : les gants. Votre enfant devrait nettement préférer les moufles. Évitez également les hauts à col roulé. Préférez les encolures larges, bien plus faciles à enfiler. Avec cette garde-robe adaptée, votre enfant aura l’impression de progresser rapidement et cela va encourager votre petit champion à poursuivre ses efforts !

D’une manière générale, posez-vous toujours la question avant d’acheter un article : est-il bien adapté à mon enfant ? Évitez de choisir un vêtement trop grand en prévision d’une poussée de croissance. Non seulement votre bambin aura du mal à l’enfiler, mais il sera inconfortable, ne lui permettra pas de bouger comme il le souhaiterait. Si c’est une question de budget, pensez aux articles de seconde main.

Pourquoi mon enfant ne veut pas s’habiller ?

Le matin, impossible de faire habiller votre enfant. Si vous l’écoutiez, il irait bien à l’école en pyjama. Cherchez à comprendre pourquoi il ne veut pas s’habiller. C’est peut-être simplement parce qu’il ne se sent pas à l’aise dans ses vêtements. Trop grands, trop petits, matière qui “gratte” un peu… cherchez à savoir ce qui ne va pas. Il suffit parfois de peu de chose pour tout changer.

Son refus de s’habiller est peut-être dû à un blocage psychologique. Il peut avoir envie de s’habiller seul mais trouver ça trop difficile, d’où un sentiment de frustration face à l’échec. Dans ce cas, en l’accompagnant un peu plus, et en n’oubliant pas de l’encourager, les choses devraient s’arranger.

En refusant de s’habiller, votre enfant manifeste peut-être simplement le désir de décider ce qu’il doit faire, d’affirmer sa personnalité. Eh oui, déjà ! Dans ce cas, laissez-lui toujours un choix entre deux options différentes pour qu’il ait l’impression de décider (même si ce n’est pas tout à fait vrai). Pull vert ou pull bleu ? Veut-il s’habiller seul ou avec votre aide ? Avant ou après le petit déjeuner ?

Si votre enfant n’aime pas beaucoup s’habiller, vous pouvez intégrer cette étape dans une routine. Cela créera un automatisme. Pour faciliter les choses, vous pouvez placer ce moment qu’il n’aime pas beaucoup avant une activité qu’il aime bien, ou lui proposer un défi. Exemple : s’il s’habille vite, il aura le temps de jouer un peu ou de lire une bande dessinée avant de partir à l’école. Tentant, non ?

Et chez vous, ça se passe comment ? Facile ou pas, cet apprentissage de l’habillage ?

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter