Initier mon enfant au compostage, un geste pour la planète !

Même en étant un expert du tri sélectif, il reste toujours une part importante de biodéchets (principalement des déchets de cuisine et du jardin), qui peuvent être valorisés en fabriquant du compost. Le compostage c’est facile, et en plus, ça plaît beaucoup aux enfants. Autant de bonnes raisons d’initier votre enfant au compostage. Mais au fait, c’est quoi le compost ?

Âge

Pour tous

Pour qui
Individuel
Proposé par la Team Mapiwee
10

Le compost, c’est quoi ?

Le compost est issu de la transformation des biodéchets par des micro-organismes. Le compostage est le nom du procédé permettant d’y parvenir. Cette technique est indispensable pour réduire les déchets ménagers.

L’initiation au compostage : pourquoi est-ce si important ?

La moitié des Français pratiquent déjà le compostage. Si vous ne l’avez pas encore intégré à vos gestes quotidiens, il est temps de le faire, car à partir du 31 décembre 2023, tous les biodéchets devront être valorisés. Ils représentent 30 % de la part non recyclable de nos poubelles. Le compostage va donc permettre de les alléger considérablement. A la clé, cela signifie moins de collectes, de transport, d’incinération, d’enfouissement, des traitements à la fois coûteux et polluants. Le compost que vous produirez pourra servir de fertilisant pour les cultures du jardin, les jardinières du balcon et les plantes d’appartement. C’est autant d’économies réalisées en achat de terreau et d’engrais.

Expliquer le compostage à votre enfant : quels déchets composter ?

Vous pouvez commencer par apprendre à votre enfant à reconnaître les déchets compostables. Il s’agit principalement des déchets de cuisine (épluchures de fruits et de légumes, pains rassis, croûtes de fromage, trognons de fruits, marc de café, sachets de thé et d’infusion, coquilles d’œufs, coquilles d’huîtres et de moules broyées, coques de fruits, os, etc. Mieux vaut ne pas utiliser de restes de viande ou de poisson pour éviter le développement d’odeurs désagréables et d’attirer des animaux pas forcément très sympathiques.

En dehors des déchets de cuisine, d’autres déchets sont compostables : poils d’animaux, plumes, cendres (celles de la cheminée ou du poêle), sciure de bois (celle produite par les travaux de bricolage), les papiers et cartons non imprimés, les mouchoirs en papier, les boîtes d’œufs en carton, etc. Autres déchets à valoriser : ceux du jardin. Vous pouvez composter les feuilles, tontes de gazon, tailles de haie, mousses, fougères, brindilles, écorces, etc. Si vous avez des orties dans votre jardin, vous pouvez en ajouter au compost, c’est un excellent activateur. Le secret d’un bon compost est d’alterner les déchets humides et secs, fins et grossiers, ce qui permet de conserver un taux d’humidité optimal.

Une fois que tout est prêt, pensez à surveiller régulièrement votre compost pour vérifier qu’il n’y a pas de développement d’odeurs nauséabondes et que le taux d’humidité est correct. S’il y en a trop, le compostage est lent et des odeurs désagréables se forment. Dans ce cas, il faut rajouter des déchets secs et les mélanger. Si au contraire le compost est trop sec, les micro-organismes meurent et le processus de compostage s’arrête. Dans ce cas, il faut mouiller un peu le compost pour relancer le processus. A chaque étape, faites-vous aider par votre fidèle et indispensable assistant : votre bambin.

Quelles sont les différentes méthodes de compostage ?

Si vous possédez un jardin, vous pouvez composter vos déchets en faisant un tas dans un coin abrité du vent. Cette méthode a le mérite d’être simple et de ne nécessiter aucun investissement. Cependant, elle n’est pas très esthétique et le compostage est lent (un an). L’autre méthode consiste à installer un bac à compost, en plastique ou en bois. Ces bacs sont bien aérés et équipés d’un couvercle, et d’une trappe permettant de récupérer le compost facilement. Cette méthode de compostage vous permet d’obtenir du compost beaucoup plus rapidement, en seulement 4 à 6 mois.

Les solutions de compost en appartement

Le compostage n’est pas réservé qu’aux possesseurs de jardin. En appartement aussi, le compostage est possible, grâce à des composteurs collectifs, installés dans votre résidence ou votre quartier. S’il n’y en a pas, vous pouvez installer un lombricomposteur dans votre cuisine, sur votre balcon ou à la cave. L’essentiel est de maintenir l’équipement à l’abri du soleil et de la pluie, et dans une atmosphère comprise entre 15° et 25°.

Ce dispositif vous permet de composter vos déchets de cuisine par l’action de vers de terre. Pas ceux du jardin, mais des espèces adaptées, disponibles dans les jardineries. Après leur installation dans le lombricomposteur, il faut attendre 2 à 3 semaines avant de déposer les déchets de cuisine, coupés en petits morceaux.

Au bout de 2 à 3 mois, votre compost est mûr et prêt à être utilisé pour fertiliser les plantes d’intérieur ou du balcon. Avant cela, il faut bien retirer les vers du compost. En principe, les enfants adorent ces petites bêtes. Votre bambin devrait donc faire cette opération avec grand plaisir. Enfin, il faut savoir que le lombricomposteur est équipé d’un robinet. Il permet de récupérer le lombrithé, un jus que vous pouvez utiliser comme engrais.

Comment sait-on que le compost est prêt ?

Quand le compost est prêt à être utilisé, il a une belle couleur foncée, brune ou noire. Un bon compost “sent la forêt”, une odeur d’humus semblable à celle que vous pouvez respirer en vous promenant dans les bois au petit matin. C’est tout un voyage ! Sa texture est fine et on ne doit plus pouvoir identifier les déchets, sauf ceux qui ne se décomposent pas et qui servent à aérer le compost, comme les coquilles d’œufs et les petits morceaux de bois. Ces gros débris doivent être retirés avant d’utiliser le compost. Vous pouvez le faire en fabriquant un tamis, réalisé à partir d’un cadre en bois et d’un grillage à mailles fines. Placé au-dessus d’une brouette, il vous permettra de tamiser et récupérer le compost facilement. Encore une idée d’activité DIY à faire avec votre petit jardinier !

Facile ou pas facile le compostage ? Qu’en pensez-vous ?

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter