Les grands évènements de la vie expliqués aux enfants

Dès l’âge de 3 ans environ, un enfant peut s’interroger sur bien des choses auxquelles la plupart des parents ont peur de répondre ou peur de « mal » répondre. Cette crainte est légitime, car il est tout à fait naturel de vouloir protéger ses enfants tant physiquement qu’émotivement et psychologiquement. Par ailleurs, on ne sait pas vraiment avec quelle force la manière dont on va leur parler va influencer ou pas leurs pensées et donc leur construction psychique.

1+

Âge

Pour tous

Pour qui
Individuel
Proposé par la Team Mapiwee
1

Parler des grands évènements de la vie avec son enfant

Quand les grandes questions sur la vie sont posées par les enfants, on peut difficilement ne pas y répondre. Il est donc impératif de leur en parler, en choisissant ses mots avec soins. Voici quelques pistes pour vous aider à expliquer à vos enfants les grands évènements de la vie (naissance, décès, parentalité, mariage, travail), évènements indispensables à expliquer pour qu’ils puissent se construire une échelle de temps et se projeter dans l’avenir.

Soyez à l’écoute des interrogations de votre enfant

Vers l’âge de 3 ans, les enfants commencent à avoir leurs premiers questionnements. Il ne faut pas anticiper ces interrogations, de même qu’il est déconseillé de se défiler sous prétexte que l’enfant est encore trop jeune. En fait, comme pour tous les adultes, toute question mérite une réponse claire et non évasive. L’enfant a non seulement le droit de connaître toutes les grandes étapes de la vie, les raisons qui l’ont amené sur terre mais sa construction personnelle rend indispensable la connaissance de ces choses.

En revanche, les enfants sont souvent trop jeunes pour écouter une explication trop détaillée, qui sort de leur capacité d’entendement. Ainsi, il est impératif de rester à l’écoute de leurs interrogations, en essayant d’adapter la réponse en fonction de leur âge. Il faut à cet égard rappeler que le cerveau n’est véritablement formé à l’abstraction qu’à 12 ans donc ne surestimez pas les capacités de compréhension des petits enfants même si ils semblent avoir compris.

La bonne technique est souvent de guider ces conversations afin d’encourager les tout-petits à formuler eux-mêmes les réponses.

Évitez tout d’abord les réponses évasives de type « je ne peux pas te répondre maintenant » ou encore « tu es encore trop petit pour comprendre ». En procédant ainsi, vous risqueriez de faire réagir négativement l’enfant, qui se demandera alors « qu’est-ce qu’il y a de si grave ? ». L’enfant risque alors de faire tourner son cerveau à plein régime, en imaginant des scénarios effrayants voire hallucinants. Et puis peut-être que vous aussi par peur, vous repousserez indéfiniment ces questions, et ce ne sera jamais le moment.

Comment expliquer aux enfants les événements de la vie ?

Comme nous l’avons dit plus haut, il ne faut pas attendre pour parler franchement avec votre enfant. Lors d’un tête-à-tête, vous devez employer des mots simples que le petit garçon ou la petite fille comprendra. Au fil des conversations, vous pourrez alors introduire progressivement un vocabulaire plus spécifique ou des notions plus abstraites. Autant dire qu’un enfant de 4 ans n’est pas capable de comprendre des mots comme « pénis » , « vagin » ou  « relation sexuelle »  (pour parler de la naissance), de « cercueil » (pour la mort) ou même de « relation amoureuse » (pour le mariage). Quoi qu’il en soit, dites l’essentiel avec des mots simples, et surtout faites-vous confiance pour répondre à ces questions sur la vie, la mort, la naissance ou encore le mariage.

Vous n’êtes pas obligé(e) d’avancer des explications détaillées, que votre enfant n’est pas capable de comprendre. Il faut se limiter à l’essentiel, surtout concernant les décès : vous pouvez dire par exemple « tonton a eu un accident de voiture, il est mort », ou « tonton est parti au ciel, il sera à côté de mamie… ».

Très souvent, la manière dont vous parlerez et la communication cachée mais essentielle de votre attitude corporelle, votre ton, seront plus importants que les mots.

Rappelez-vous que les enfants sont de véritables éponges, beaucoup plus réceptifs que les adultes aux impressions et au contexte. Si l’enfant vous sent gêné(e) ou en train d’hésiter, il aura lui aussi cette gêne ou hésitation. Pour l’aider, le mieux est qu’il ait une réponse assurée (et rassurante quant à sa question) pour s’appuyer sur des éléments solides afin de mener ou d’enclencher sa propre réflexion et construction.

Si vous manquez d’assurance dans ce domaine, pensez à la manière dont vous mentez pour le Père Noël ou pour lui refuser un caprice.

Ayez aussi en tête que l’importance de ces sujets n’est pas la même pour les enfants que pour les adultes.

Comment expliquer la mort aux enfants ?

Les problèmes sur les manières d’expliquer les grandes étapes de la vie aux enfants se posent de manière accrue quand il s’agit de la mort.

Notre société a tendance à cacher tout ce qui tourne autour de la mort à tel point qu’on utilise même des mots différents comme « partir ».

Nier l’évidence de la mort ou ne pas en parler n’est pas quelque chose de recommandé car cela peut provoquer des peurs irraisonnables et une véritable panique chez les enfants.

Ceux-ci peuvent aussi avoir tendance à cacher leurs craintes et aussi à prendre le réflexe de cacher tout ce qu’ils ne comprennent pas ou dont vous refusez de leur parler, à l’instar de la mort.

L’histoire, qu’elle soit celle de votre famille ou de vos proches ou celle qu’ils apprennent à l’école est un bon moyen d’aborder ces questions afin de faire comprendre aux enfants que tout ceci est assez « commun » malgré le caractère exceptionnel que cette question peut avoir.

Pour ne pas rester trop sur ce sujet, vous pouvez aussi en profiter pour aborder celui des religions, ou plus concrètement des maladies ou de la science et de ses progrès.

Attention quand même, si l’enfant est petit, à ce qu’il ne relie pas trop vite votre propre personne à votre mort qui surviendra un jour. Cela pourrait le choquer.

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter