Célébrer l’été : fêtes traditionnelles à faire en famille

Chaque pays à ses propres coutumes, fêtes et événements pour célébrer l’été dont l’origine remonte souvent à l’époque ancestrale. Participer à des manifestations festives avec vos enfants est une façon ludique de découvrir de nouvelles cultures. Voici les rituels de l’été en Europe ou dans le monde qui feront rêver les plus grands globe-trotters.

2+

Âge

Pour tous

Pour qui
2 et +
Proposé par la Team Mapiwee
2

Voici 6 idées de manifestations à faire en famille pour célébrer l’été :

Les sardines pour la Saint Antoine à Lisbonne

Au Portugal, la fête bat son plein en Juin avec notamment le thème de la sardine à Lisbonne du 9 au 13 juin ( Santo António de Lisboa est le saint patron de Lisbonne). Lisbonne est à cette période une sorte de bodega géante avec des rues, notamment celles du Bairro Alto et de la vieille ville, emplies de monde. Les sardines grillées sont à l’honneur au milieu de la musique, des danses, des concerts et de tout ce qui concourt chaque année à cette période à attirer de plus en plus de touristes à Lisbonne.

La Tomatina à Buñol, en Espagne

Voici une des fêtes les plus insolites au monde ! La Tomatina a lieu en Espagne, chaque dernier mercredi du mois d’août. Il s’agit, ni plus ni moins, d’une gigantesque bataille avec des tomates impropres à la consommation, qui rassemble des dizaines de milliers de personnes à Buñol. Et son origine est bien plus bizarre encore : la Tomatina a, semble-t-il, vu le jour suite à une bagarre entre adolescents qui se jetaient des tomates lors d’une procession en 1945. Les habitants de Buñol ont décidé « d’officialiser » cet événement en l’organisant chaque dernier mercredi du mois d’août. En une heure, ce « jeu » nécessite plus de 160 tonnes de tomates non comestibles.

Les fêtes de San Fermin à Pampelune, en Espagne

Les habitants de Pampelune organisent chaque année un grand événement entre le 6 et le 14 juillet. Ces 9 jours de festivités sont l’occasion pour les amoureux des courses de taureaux de vivre des moments inoubliables : corridas, feux d’artifices, parades musicales, apéros géants… Les fêtes de San Fermin commencent avec le lancement de la fusée pyrotechnique Chupinazo, et se terminent par le Pobre de mi. Durant ces grandes festivités aussi populaires que le carnaval de Rio, 3 millions d’habitants du pays basque espagnol sont habillés de blanc et rouge.

Les feux de la Saint-Jean

Le 24 juin est la fête de Jean. La veille est l’occasion et vieille tradition de faire d’immenses feux de joie. On rapproche cette véritable coutume de la fête du solstice d’été (le 21 juin) et des fêtes païennes à cette occasion, fêtes récupérées ensuite par la chrétienté. Les feux de la St-Jean seraient à l’origine des rites de bénédiction des moissons mais ils ont toujours existé également dans les villes comme Paris où naguère le roi de France lui-même allumait le bucher érigé sur l’ancienne place de grève. La St-Jean est aussi l’occasion de fêter la jeunesse avec de nombreux jeux. Souvent le passage par-dessus le feu symbolise l’entrée dans un nouvel âge, une sorte de rite initiatique ou même le symbole de nouveaux amours. Dans beaucoup de villages et de campagnes, la St-Jean est l’occasion d’une grande fête avec un bal et un repas spécifique.

La ducasse d’Ath en Belgique

La ducasse d’Ath est une fête datant du Moyen-Age et se déroulant à Ath en Belgique (dans le Hainaut). Cette fête dure plusieurs jours, avec des chars décorés, des groupes traditionnels et des géants, qui constituent l’attraction principale de la ducasse d’Ath. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ces géants ne sont pas une invention récente mais une vraie tradition qui se perpétue depuis plus de 5 siècles et à laquelle les gens sont très attachés. Depuis 2008, la ducasse d’Ath est inscrite sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco, comme élément des Géants et dragons processionnels de Belgique et de France.

Inti Raymi, ou la fête du soleil à Cuzco, Pérou

À l’instar des Aztèques et Mayas, on considère le peuple inca comme l’une des premières civilisations précolombiennes. Chaque solstice d’hiver, les Incas rendent hommage au dieu soleil à travers la cérémonie religieuse Inty Raymi. Symbolisant le retour aux valeurs ancestrales, cette fête païenne de l’été est l’occasion pour les astronomes et adorateurs du soleil d’invoquer le dieu mythique lors d’incantations au Coricancha, le Temple du soleil. Après des heures d’incantations, une procession rassemble les corporations à travers un festival de costumes, de musiques, de chants traditionnels et de danses. Chaque année, la cérémonie d’Inti Raymi a lieu en début de l’été, vers mi-juin, et se termine par des offrandes sur l’esplanade de  Sacsayhuaman.

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter