D’où vient la couleur des fruits et légumes ?

Pourquoi les fraises et les tomates sont rouges, les poires et les citrons jaunes ? Voilà le genre de question que votre bambin vous a peut-être déjà posée. Comme toujours, la réponse n’est pas évidente. Pourtant, la couleur des fruits et légumes est un sujet suffisamment passionnant pour susciter l’intérêt des scientifiques depuis plus d’un siècle. Quelles sont donc leurs réponses pour expliquer la couleur des fruits et légumes ?

Âge

Pour tous

Proposé par la Team Mapiwee
12

Pourquoi les fruits changent de couleur en mûrissant ?

Les plantes ont plus d’une astuce pour se reproduire et se propager dans la nature. L’une d’entre elles est de faire transporter leurs graines par l’eau et le vent, une autre est de confier ce travail aux mammifères et aux oiseaux, qui transportent au loin les graines accrochées à leurs poils ou leurs plumes. Les graines sont aussi déplacées par les animaux qui font leurs provisions à l’approche de l’hiver. Les petites bêtes ayant souvent les yeux plus gros que le ventre, elles oublient leurs réserves et offrent ainsi une nouvelle opportunité aux plantes de se reproduire.

Les plantes utilisent un autre moyen pour disperser leurs graines, et c’est celui qui nous intéresse en priorité aujourd’hui, car il explique pourquoi les fruits et les légumes ont une telle variété de couleurs. Vous pouvez remarquer qu’avant d’arriver à maturité, la plupart des fruits sont verts, une couleur parfaite pour se dissimuler dans les feuillages. Au moment où ils arrivent à maturité, et que leurs graines sont prêtes à assurer leur fonction reproductive, ils changent de couleur et prennent des teintes vives.

Ces couleurs vives seraient destinées à attirer l’attention des animaux, qui en dégustant les fruits, en les digérant et en déféquant, permettent à la plante de répandre ses graines et de se reproduire. Plutôt malin, si l’on considère qu’en utilisant ce procédé, les graines disposent tout de suite d’un engrais de qualité (les excréments des animaux), leur permettant de pousser dans d’excellentes conditions. Quand on sait que 35 % des oiseaux terrestres et 20 % des mammifères sont frugivores, cela fait autant d’auxiliaires zélés pour aider à la dispersion des graines dans la nature.

La couleur des fruits et légumes, une pour chaque espèce

La théorie selon laquelle la couleur des fruits serait destinée à attirer les animaux apparaît dès 1859, dans L’Origine des espèces, de Charles Darwin. Elle a suscité de nombreux débats, car élaborée d’un point de vue humain, elle ne tient pas compte de la différence de perception des couleurs selon les espèces. Or, aucune autre espèce sur terre ne perçoit les couleurs comme les êtres humains, mis à part quelques primates. Et au sein même de l’espèce humaine, tous les individus n’ont pas la même vision des couleurs. Cela va de différences de perception assez subtiles, jusqu’à une vision radicalement différente, comme c’est le cas de certains daltoniens qui ne disposent pas de cellules photoréceptrices sensibles au vert, et pour lesquels la couleur verte est… jaune

Tout cela pour vous dire que la perception des couleurs est très variable d’une espèce à l’autre, et même d’un individu à l’autre. En Europe, les animaux frugivores sont attirés par les couleurs vives, et plus particulièrement le rouge, la couleur de nombreux de nos fruits, celle des cerises, des fraises, des tomates et des framboises, par exemple. En Amérique et sous les tropiques, les frugivores sont plutôt attirés par le noir, la couleur de nombreux fruits exotiques, tels que les fruits de la passion, jaboticabas et mangoustans, qui poussent sous ses latitudes. Cette perception différente selon les espèces pourrait expliquer, en partie, la grande variété de couleur des fruits et légumes.

Des couleurs pour appâter les êtres humains

Il n’y a pas que les animaux qui sont attirés par les aliments colorés. Les couleurs sont utilisées depuis longtemps par les industriels pour mettre les consommateurs en appétit. Flatter la vue avant de régaler les papilles est un bon moyen de stimuler l’appétit des consommateurs. C’est ce qui explique la présence de nombreux colorants dans les aliments. Sur les étiquettes, leur liste est longue et prend la forme de codes dont il est difficile de percer les mystères : E160, E140, E181, des additifs pas toujours très sains, et le plus souvent interdits dans les aliments biologiques.

Une couleur, un bienfait

Les nutritionnistes recommandent la consommation de cinq fruits et légumes par jour pour rester en bonne santé. Les bienfaits des fruits et légumes varient selon leur couleur. En mettant dans vos menus des fruits et légumes de couleurs variées, vous évitez non seulement la monotonie, mais vous optimisez aussi leurs effets bénéfiques sur l’organisme.

Comment réaliser des teintures à base de fruits et de légumes ?

Les couleurs des fruits et légumes n’ont pas fini d’étonner votre enfant. Savez-vous que les fruits et les légumes peuvent servir à créer des teintures ? C’est un moyen amusant et écologique de réemployer des déchets. Ces teintures maison sont simples à réaliser et ne coûtent rien. Vous pouvez vous amuser à créer avec votre enfant toutes sortes de coloris pour teindre des tissus en fibres naturelles (coton, lin ou soie). Vous pouvez obtenir du bleu avec des myrtilles, des mûres, des cassis ou des choux rouges, du rouge avec des framboises ou de betteraves, du jaune et de l’ocre avec des zestes d’oranges et de citrons, du vert avec des épinards, du vert pâle avec des coques d’amandes, du rouge pourpre avec du raisin rouge, du jaune pastel avec des artichauts, de l’orange avec des pelures d’oignon.

Il suffit de faire cuire les fruits et légumes avec de l’eau pendant une heure pour obtenir une teinture maison. Laissez ensuite le tissu dans l’eau de cuisson, plus ou moins longtemps, selon l’intensité désirée.  Au bout d’une heure, vous pouvez déjà obtenir une coloration légère. Au bout de 72 heures, une coloration plus intense. Pour fixer la couleur, il ne vous reste plus qu’à rincer le tissu avec du vinaigre dilué à raison de trois cuillerées à soupe par litre d’eau. Voilà de quoi relooker quelques vieux tee-shirts un peu défraîchis avec presque rien.

Votre enfant s’intéresse à la couleur des fruits et légumes ? Quelle chance, c’est peut-être un moyen de lui faire enfin apprécier leur goût !

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter