Les explorateurs célèbres et leurs fabuleux voyages

On peut raisonnablement penser que les premiers explorateurs remontent à la Préhistoire. Cependant, du XVe siècle jusqu’à la fin du XVIIe siècle va s’ouvrir une période d’exploration intense, liée aux progrès techniques (cartographie, utilisation de la boussole et construction de caravelles). Ces innovations permettent aux explorateurs de partir à la découverte des mers. Les navigateurs portugais et espagnols sont les premiers à se lancer dans l’aventure. Qui sont les grands explorateurs ? On vous en présente quelques-uns.

Âge

Pour tous

Pour qui
À 2
Proposé par la Team Mapiwee
1

Qui est le premier explorateur ?

Dès l’Antiquité, on retrouve les premières traces de grands explorateurs : en Égypte, à Carthage (Hannon, Ve siècle avant J.C.) et en Grèce (Pytheas, IVe siècle avant J.C.). Au XIIIe siècle, Marco Polo, un marchand vénitien de 17 ans, accompagne son père et son oncle dans un grand voyage en Orient, qui durera 24 ans (1271-1295). De retour à Venise, il relate son épopée dans le Livre des merveilles du monde, un récit mêlant fiction et réalité, construit à partir d’observations, de fables et de légendes. Marco Polo ne pouvait imaginer que quelques siècles plus tard, son fabuleux voyage ferait l’objet de nombreuses adaptations pour le cinéma et la télévision.

Fin du Moyen-Age : en avant pour la conquête des mers !

Des explorateurs motivés par l’Orient et ses richesses 

À la fin du Moyen-Age, il existe un bien plus précieux que l’or : les épices. Les riches Européens en sont friands et leur commerce est profitable. En les acheminant par voie terrestre, les marchands doivent s’acquitter de taxes coûteuses. Le seul moyen d’y échapper est de trouver une voie maritime vers les Indes, qui permettrait d’acheminer les précieuses épices sur le continent tout en évitant de payer des taxes…

  • Bartolomeu Dias (1450-1500) et la découverte de la côte ouest de l’Afrique

En août 1487, Bartolomeu Dias quitte Lisbonne avec pour objectif de poursuivre la découverte de la côte ouest de l’Afrique, qui n’a pas encore été explorée au-delà du Golfe de Guinée, et de trouver une nouvelle route vers les Indes. Le 3 février 1488, il atteint la pointe sud de l’Afrique (le Cap de Bonne-Espérance). Il ne s’aventurera guère au-delà de cette limite, mais on sait maintenant qu’il est possible d’aller en Orient en contournant le continent africain.

  • Christophe Colomb (1451-1506), l’explorateur qui “découvre l’Amérique”

Christophe Colomb est sûrement le plus célèbre des explorateurs. Le 3 août 1492, il part en expédition pour le compte des souverains espagnols, toujours avec l’objectif de trouver une voie maritime permettant de rallier les Indes, mais cette fois-ci par l’ouest. Le 12 octobre, il atteint l’île de Guanahami, située dans les Bahamas actuelles. Comme il croit avoir atteint les Indes, il appelle ses habitants les… Indiens. Son voyage se poursuit vers Cuba, puis Haïti. Il rentre ensuite en Espagne. Bien que Christophe Colomb n’ait jamais réellement mis le pied sur le continent américain mais accosté aux Antilles, l’Histoire a retenu qu’il était l’homme qui avait découvert l’Amérique. Cet événement majeur est considéré comme le point de repère marquant la fin du Moyen-Age et le début de la Renaissance.

  • Vasco de Gama (1469-1524), le premier navigateur européen à rejoindre les Indes

En 1497, Vasco de Gama quitte le Portugal avec une flotte de quatre navires. Le jeune navigateur poursuit le projet initié par son compatriote Bartolomeu Dias : rallier les Indes par l’est, en longeant les côtes africaines jusqu’au Cap de Bonne-Espérance, puis en traversant l’Océan Indien. Après avoir perdu deux bateaux et une grande partie de l’équipage, il accoste neuf mois plus tard à Calicut en Inde. Il fait provision d’épices et de pierres précieuses, puis rentre à Lisbonne, son port d’attache.

  • Fernand de Magellan (1480-1521), le premier tour du monde en bateau

Entre 1519 et 1522, Fernand de Magellan est le premier navigateur à faire le tour du monde. En prenant le départ il a pour ambition de mener à bien le projet de Christophe Colomb, c’est-à-dire atteindre l’Orient par l’ouest, en contournant l’Amérique. Il convainc le roi d’Espagne, le futur Charles Quint, de soutenir son projet, et quitte Séville le 10 août 1519. La traversée va être particulièrement difficile ; Magellan va mourir en 1521 avant d’avoir réussi à boucler son tour du monde. C’est son second, Juan Sebastián Elcano, qui parviendra à achever ce premier tour du monde en 1522.

  • Jacques Cartier (1491-1557), la découverte du Canada

Seul Français parmi ces grands explorateurs, Jacques Cartier est né en Bretagne, à Saint-Malo. En 1534, il fait un premier voyage pour le compte du roi François 1er, avec pour objectif de découvrir une voie maritime permettant de rejoindre l’Asie en passant par le nord du Nouveau Monde. Il rentrera en France sans avoir découvert cet accès vers l’Orient et ses richesses. Entre 1534 et 1542, il fera en tout trois voyages, sans succès, mais il parviendra à atteindre l’île de Terre-Neuve et l’embouchure du fleuve Saint-Laurent. C’est ce qui lui a valu d’être considéré comme le découvreur du Canada. Il faudra attendre 50 ans et le règne d’Henri IV pour voir s’y établir une colonie française, qui s’installera entre 1608 et 1763.

Qui sont les explorateurs modernes ?

Au début du XXe siècle, la totalité des terres est découverte. Dans la seconde moitié de ce siècle, les nouveaux explorateurs ne rêvent plus que de conquête spatiale. Elle commence en 1957 avec le lancement d’un premier satellite par l’URSS. En 1961, le cosmonaute soviétique Youri Gagarine est le premier homme à aller dans l’espace. En 1969, les astronautes américains Neil Armstrong et Buzz Eldrin sont les premiers à marcher sur la Lune. Au XXIe siècle, de nombreux états s’intéressent à l’exploration spatiale : la Chine souhaite avoir sa propre station spatiale, l’Inde projette un premier vol habité, les Américains souhaitent envoyer des hommes sur Mars d’ici 2030. Cela ouvre bien des perspectives pour les nouveaux explorateurs !

Tous ces explorateurs font rêver les enfants et donnent sûrement envie à certains d’entre eux de découvrir des territoires toujours plus lointains. Votre enfant rêve-t-il d’être un explorateur ? Quel est celui qui l’inspire le plus ?

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter