L’importance de la lecture chez les enfants

Véritables puits de connaissance, les livres contiennent des trésors inestimables tels que la culture et le savoir. La lecture est à l’esprit, ce que l’exercice est au corps (J. Addison) ! En effet, la lecture est une activité qui participe au bon développement intellectuel et permet d’accroître ses connaissances tout en se distrayant. Mais que nous apporte réellement la lecture ? Découvrons ici quels en sont les bienfaits spécialement pour les enfants.

Âge

Pour tous

Pour qui
À 2
Proposé par la Team Mapiwee
2

Quels sont les bienfaits de la lecture sur les enfants ?

La lecture joue un rôle très important dans le développement de l’enfant car elle permet d’éveiller ses sens, de développer son imagination et stimuler son cerveau. Qu’une histoire soit écoutée ou lue, c’est une expérience incroyable qui nous embarque dans un voyage extraordinaire. Alors, voici 7 bonnes raisons de mettre votre enfant à la lecture.

1. C’est le B.A-BA de l’instruction des enfants

Tout commence par la lecture d’une histoire par les parents. L’enfant écoute, enregistre et apprend à comprendre. En grandissant, l’enfant lit une histoire contée par son papa ou sa maman et arrive à se remémorer les mots et les expressions. A ce moment-là a lieu un des premiers bienfaits de la lecture pour le cerveau et pour l’instruction. Outre l’apprentissage évident des choses que l’enfant lit, il s’avère que l’un des principes fondamentaux de la lecture est le développement synaptique qui augmente les capacités de rétentions des informations.

La lecture pour l’enfant ne peut alors qu’être bénéfique car elle stimule entre autres la créativité, développe la confiance en soi et les facultés de discernement. Les études ont d’ailleurs démontré qu’un enfant qui s’adonne tôt à la lecture devient plus intelligent à l’âge adulte (on dit ça, on dit rien).

2. La lecture développe la concentration et la mémoire des enfants

La lecture développe la concentration des enfants qui sont d’un naturel très dissipé à la base. L’obligation de passer d’une page à une autre cadre l’esprit des enfants dans une direction unique. Évidemment il faut que le livre les intéresse. Quand ils sont petits, il faut des images car l’attention qu’ils doivent porter aux lettres, syllabes, mots et phrases leur prend trop d’énergie pour qu’ils puissent apprécier la signification générale et le récit.

Il faut aussi, et cela continue ensuite quand l’enfant grandit, qu’il y ait une histoire. Un récit contemplatif ou trop explicatif aura du mal à intéresser l’enfant. Certains spécialistes estiment que c’est seulement à l’adolescence, une fois que le cerveau est complètement formé, que l’on peut réellement comprendre ce type d’écrits. C’est poussé par le besoin et l’envie de découvrir la suite de ce qu’il lit, que l’enfant va apprendre à s’isoler dans sa lecture et donc à créer un monde séparé.

Or qu’est-ce que la concentration sinon la capacité à s’isoler de l’extérieur ? Avec la concentration, c’est la mémoire (qui repose principalement sur la capacité de concentration) qui se développe aussi chez l’enfant.

Les ouvrages sans image sont très bons pour éveiller la mémoire et l’imagination. On arrive à se mettre en situation et nous arrivons à reproduire les visages, les actions, et même les odeurs décrits dans les livres. C’est un excellent stimulant pour le cerveau qui a besoin d’exercice régulier pour fonctionner dans les meilleures conditions. Des études ont d’ailleurs prouvé que la lecture réduirait le risque de certaines maladies neurodégénératives comme la démence ou Alzheimer car le cerveau qui se concentre fait travailler la mémoire.

3. La lecture enrichit le vocabulaire

C’est une évidence car pendant la lecture on retient énormément de mots et d’expressions. Quand il commence à lire, l’enfant a déjà des connaissances. La lecture va lui permettre de les organiser, de les ranger et surtout de créer des liaisons entre elles. L’organisation de la base de ses connaissances permet l’enrichissement de celles-ci par le vocabulaire et notamment le jeu des synonymes, des périphrases, des dialogues.

Les connaissances sont donc enrichies et votre enfant aura plus de facilité à prendre la parole, à s’exprimer, argumenter et même se présenter à l’école ou devant des personnes inconnues. Le discours devient plus clair et précis, la confiance en soi est plus affirmative ce qui se traduit par une aisance linguistique, sémantique et syntaxique. Que des avantages pour sa vie sociale et professionnelle future !

Selon une étude menée par des chercheurs à Berkeley, en lisant un livre, votre enfant retiendra 2 fois plus de vocabulaire qu’en regardant la télévision.

La lecture est une bonne méthode pour améliorer son vocabulaire en langue étrangère. Un livre bilingue français/anglais permettra à votre enfant de se familiariser avec cette langue étrangère de façon ludique. Une bonne histoire suscitera son intérêt et le fera progresser naturellement en anglais !

4. L’enfant écrit mieux grâce à ses lectures

Comme pour l’amélioration des capacités orales, la lecture permet de mieux écrire et rédiger. Quand l’enfant commence à écrire, au niveau graphique, il va s’inspirer des livres qu’il a vus pour faire quelque chose de régulier et de « propre ».

En ce qui concerne le contenu, il va imiter ce qu’il a lu, que ce soit au niveau des mots (donc de l’orthographe) ou au niveau du récit.

C’est à partir de cette base qu’il pourra ensuite inventer ses propres histoires ou raconter des choses qui lui sont arrivées. Sans cette base qui lui permet de démarrer et d’éviter de ne pas savoir par où et comment commencer, l’enfant aura du mal à se lancer dans l’écriture et la rédaction.

5. La lecture permet à l’enfant de s’évader au quotidien

Plongé dans un livre, les enfants (comme les adultes) oublient le stress et les ennuis quotidiens car ils sont obligés d’être concentrés pour comprendre ce qui est écrit. La lecture est un excellent moyen de s’évader avec tous ces personnages imaginaires et histoires plus ou moins farfelues. En étant absorbé, votre enfant ne verra pas le temps passer et oubliera vite ses petits tracas du quotidien. C’est ainsi que l’on dit que les livres sont des outils de liberté.

6. Les livres améliorent le sommeil des enfants

La lecture est très efficace pour se détendre et s’endormir facilement, d’où l’importance de lire une histoire à votre enfant avant le dodo. 20 à 30 minutes de lecture avant de dormir est comme une sorte de thérapie bénéfique pour le corps. L’esprit et les muscles sont positivement détendus et le taux de cortisol responsable de l’hormone du stress baisse. Le cerveau comprendra qu’il est temps de se reposer. On l’oublie souvent mais ces bienfaits sont également valables pour les adultes ! Lisez quelques pages d’un livre pour vous endormir rapidement. Il est cependant conseillé de lire les livres en papier et non pas les livres virtuels qui sont plus fatigants pour les yeux.

Quelques minutes de lecture permettent de ralentir le fonctionnement habituel de l’organisme, de le préparer au sommeil et de laisser vagabonder l’esprit loin des contingences matérielles donc des soucis journaliers. L’enfant oubliera l’école et les obligations qu’il a. Il rejoindra le monde de ses personnages préférés ou de nouvelles aventures. Cela mettra en « ordre de bataille » son cerveau pour la nuit.

7. La lecture aide à atteindre ses objectifs

Pourquoi ? Parce que la lecture est avant tout synonyme de patience et de bien-être. Au début, votre enfant aura du mal à se concentrer, mais à force d’habitude il trouvera facilement son rythme de croisière. On estime que les débutants ne peuvent lire que 10 à 15 minutes par jour. Les lecteurs habitués peuvent lire un ouvrage d’une centaine de page d’une traite tant leur capacité de concentration est déjà très développée. Mais comme toute discipline, la lecture nécessite de l’entraînement. Aussi si votre enfant a commencé un ouvrage, encouragez-le à aller jusqu’au bout de l’histoire car ça lui apportera une grande satisfaction.

On vous partage quelques coups de cœur de la rédac’ :

  • Un livre de Hervé Tullet : un livre interactif, simple et fascinant où il faut souffler, appuyer, incliner sur les pages.
  • Mon amour de Astrid Desbordes dès 3 ans pour rappeler que l’amour est constant et inconditionnel
  • La couleur des émotions de Anna Llenas dès 3 ans : un livre animé et en 3D pour parler des émotions.
  • Les livres musicaux “Paco” : des livres sonores avec une histoire à lire et des musiques à écouter pour les tout-petits. Suivez les aventures de Paco le chien en musique.
  • Le Merveilleux Noël de Plume de Rebecca Harry : un livre étincelant qui émerveillera votre enfant à chaque page
  • Duvet ne veut pas voler de Jacqueline Girardin dès 3 ans et 6 ans tout seul
  • Un chiot dans la neige de Sabine Minssieux
Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter