Pourquoi l’année commence-t-elle le 1er janvier ?

On a tellement l’habitude de fêter le Nouvel An que l’on ne sait plus très bien pourquoi on le fait. Votre enfant, lui, aimerait bien savoir pourquoi on fait tous la fête à ce moment-là. « Dis maman, pourquoi on fait la fête le soir du 31 Décembre ? » Vous imaginiez que sa période des pourquoi était terminée. En fait, non, il lui reste encore plein de points à éclaircir. On vous fournit une antisèche pour répondre à toutes les questions de votre bambin !

Âge

Pour tous

Proposé par la Team Mapiwee
19

Pourquoi fête-t-on le nouvel an ?

Quels que soient le lieu et l’époque, le Nouvel An est toujours un moment marquant de l’année. Aujourd’hui encore, c’est un moment où l’on aime faire la fête, manger des mets qui sortent de l’ordinaire, se mettre sur son 31, offrir des étrennes. Mais après tout, pourquoi est-ce si important ? Commencer une nouvelle année, c’est un peu repartir sur de nouvelles bases, essayer de faire mieux que l’année précédente. On prend de bonnes résolutions, on souhaite les vœux à ses proches. Tout cela tient un peu de la superstition. On pense que tous ces rituels sont un moyen de donner une orientation bénéfique aux douze prochains mois. On espère qu’en formulant des vœux de bonheur, de santé et de prospérité, on va attirer la chance et conjurer le mauvais sort. Le côté magique n’est jamais très loin.

Pourquoi l’année commence-t-elle le 1er janvier ?

Voilà une autre question que votre bambin pourrait vous poser. Il aurait bien raison de s’y intéresser, car le 1er janvier n’a pas toujours été le premier jour de l’année. En France, ce n’est que depuis 1564 que l’année commence ce jour-là. Avant, dans une grande partie du monde chrétien, le premier jour de l’année était celui de l’Annonciation, le 25 mars. Ce jour-là, Marie apprend qu’elle va devenir la mère de Jésus neuf mois plus tard, soit le 25 décembre. Pour autant, la date du 25 mars n’était pas adoptée par tout le monde. Dans certaines régions, on préférait commencer l’année le jour de Noël. Dans d’autres, le jour de Pâques.

Pas facile de gérer son royaume dans ces conditions, n’est-ce pas ? C’est ce qu’à dû penser Charles IX, le Roi de France. Pour mettre un peu d’ordre, il décide que le premier jour de l’année sera le même partout. Le 9 août 1564, il signe l’Edit de Roussillon, l’acte qui fixe le 1er janvier comme premier jour de l’année. Les Français devront quand même attendre jusqu’en 1810 pour que ce jour devienne férié. C’est à ce moment-là que Napoléon 1er décide de leur accorder cette faveur. Il était temps !

Révolution Française et calendrier révolutionnaire

La Révolution Française a pour conséquence l’avènement de la Première République en 1792. La France entre dans une nouvelle ère le 22 septembre 1792, qui devient alors le 1er vendémiaire an I. Le calendrier révolutionnaire remplace le calendrier grégorien. L’année commence le jour de l’équinoxe d’automne, moment où le jour et la nuit ont la même durée. Selon les années, c’est le 22, 23 ou 24 septembre. La date est fixée par décret chaque année. Ce calendrier, adopté uniquement en France, s’avère bien compliqué à utiliser. En 1805, sous Napoléon 1er, la France revient au calendrier grégorien.

Qu’est-ce que le calendrier grégorien ?

Notre calendrier actuel, le calendrier grégorien, est issu d’un calendrier solaire hérité de Jules César et réformé en 1582 par le pape Grégoire XIII, d’où son nom. Ce calendrier calcule le temps en fonction des cycles de rotation de la terre, sur elle-même et autour du soleil. Cela donne, comme vous le savez, des années découpées en douze mois et 365 jours, ainsi qu’une année bissextile tous les quatre ans.

Petit problème : à la Renaissance, les astronomes se rendent compte qu’avec ce mode de calcul, on accuse un “retard” de 11 minutes et 14 secondes par rapport au cycle du soleil. Ça paraît rien, mais ça fait quand même quinze siècles que cela dure, soit un retard d’une dizaine de jours au moment où l’on constate l’erreur. Le pape Grégoire XIII décide de remettre les pendules à l’heure, en quelque sorte, et décrète que le lendemain du jeudi 4 octobre 1582 sera le vendredi 15 octobre 1582. Pour éviter que l’erreur ne se reproduise, il décide que certaines années qui auraient normalement dues être bissextiles ne le seront pas.

Pourquoi le Nouvel An chinois ne tombe pas le 1er janvier ?

Aujourd’hui, la plupart des pays ont adopté le calendrier grégorien. La Chine l’a adopté en 1912. Alors pourquoi le Nouvel An chinois, célébré dans plusieurs pays asiatiques, n’a pas lieu le 1er janvier ? Le Nouvel An chinois est une fête mobile (comme Pâques dans le monde chrétien). Il a lieu entre le 21 janvier et le 20 février. Même si la Chine a adopté le calendrier grégorien, elle a conservé son calendrier historique pour fixer les dates des fêtes traditionnelles et religieuses. Ce calendrier, basé sur les cycles de la lune, fixe le Nouvel An à la première nouvelle lune de l’année. C’est pour cette raison que la date n’est pas toujours la même d’une année à l’autre. En 2021, ce sera le 12 février, et on entrera dans l’année du buffle.

Que représente pour vous le Nouvel An ? Est-ce une fête importante ? Que faites-vous à cette occasion ?

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter