Aider son enfant à être plus indépendant

Apprendre à marcher, manger seul, s’habiller, se laver, se brosser les dents, faire ses lacets… c’est à chaque fois un pas de plus vers l’autonomie. Étape après étape, votre enfant acquiert des compétences, remporte des petites victoires quotidiennes. Il grandit. Comment rendre votre enfant indépendant ? Mapiwee vous donne quelques idées.  

Âge

Pour tous

Pour qui
Individuel
Proposé par la Team Mapiwee
3

Favoriser l’autonomie de l’enfant en encourageant ses initiatives     

Comme tout débutant, votre enfant a besoin d’être encouragé pour réussir, même quand il lui arrive d’échouer dans ses initiatives. Vos encouragements l’aideront à prendre confiance en lui, à oser et, plus largement, à avoir une bonne estime de soi. Il a essayé de boutonner sa parka tout seul, mais il n’y est pas complètement arrivé. Notez bien qu’avoir boutonné quatre boutons sur sept, sans se tromper de niveau, c’est déjà une réussite en soi.

Il suffira de quelques essais supplémentaires pour que votre enfant parvienne à maîtriser une des étapes les plus techniques des préparatifs du matin ! Dites-lui que c’est bien d’avoir presque réussi à boutonner sa parka tout seul. Votre enfant retiendra que ça valait le coup d’essayer, même si ce n’était pas parfaitement réussi. Ça lui permet d’envisager l’échec sous un aspect positif, comme une façon d’apprendre et une étape vers la réussite.

Montrer l’exemple et le chemin à votre enfant

La meilleure façon d’apprendre est encore d’expérimenter. Évitez de faire les choses à la place de votre enfant, mais montrez-lui comment les faire. Cela vaut pour les tâches les plus simples, comme pour les plus compliquées. Plier le linge, passer la balayette ou mettre les déchets dans la poubelle, ça n’a l’air de rien, parce que vous êtes habitué à le faire, mais pour votre enfant, toutes ces tâches du quotidien sont abstraites.

En grandissant, on oublie que même les compétences de base exigent un apprentissage. Pour encourager l’autonomie de votre bambin, n’hésitez pas à lui faire une petite démonstration pour qu’il passe maître dans l’art de plier un tee-shirt, de ramasser les miettes sous la table ou qu’il découvre l’utilité de cet étrange objet qui avale les déchets dans la cuisine.

Passer en revue les succès de la journée : le Palmarès des réussites

Quoi de mieux que de faire chaque jour le bilan des réussites de votre enfant ? Vous pouvez imaginer un nouveau rituel, à effectuer le soir avant d’aller dormir : noter tous les défis réalisés par votre enfant dans la journée dans le “Palmarès des réussites”.

Votre bambin a pensé à ranger ses chaussures en rentrant de l’école, il a fait place nette dans sa chambre en mettant tous les jouets dans leur coffre, sans que vous ayez eu à le lui demander. Il a aussi pensé à nourrir son hamster. Mais tout cela a été finalement assez facile à réaliser, en comparaison de LA prouesse de la journée, une alliance d’audace et de technicité : réussir à se verser un verre de lait sans en répandre sur la table… ou presque ! Le succès appelant le succès, tous les espoirs sont permis pour demain : aider à vider le lave-vaisselle sans rien casser !

L’apprentissage de l’autonomie, ça prend du temps !

Il est déjà 8h30 et cette parka qui fait de la résistance ! Impossible de la boutonner ! Pourtant, votre bambin tente de mener cette opération délicate avec une extrême application. Rien à faire. « Laisse, je vais le faire. Ça ira plus vite !» La tentation est grande de boutonner la parka à sa place pour éviter d’être en retard à l’école. C’est oublié qu’apprendre ça prend du temps. Votre enfant a peut-être tout simplement besoin d’un peu plus de temps pour se préparer le matin. Et si vous mettiez le réveil un peu plus tôt demain ? Cela lui permettrait de se préparer à son rythme et peut-être même de remporter une nouvelle petite victoire à intégrer à son “Palmarès des réussites” : parvenir à s’habiller tout seul pour aller à l’école !

Puisqu’on parle de rythme, ne vous laissez pas impressionner par le petit copain du même âge qui réussit à faire un tas de trucs que le vôtre ne parvient pas encore à faire. Évitez les comparaisons ! Dans la vie, il y a les lièvres et les tortues. Et ce n’est pas celui que l’on croyait le plus rapide qui arrive finalement en premier !

Une maison bien adaptée, ça aide à devenir un enfant indépendant !

Imaginez-vous dans une maison de géants où tout serait hors de votre portée. Projetez-vous dans cet endroit, si peu accessible, que vous seriez obligé d’appeler Gargantua à la rescousse à chaque fois que vous auriez besoin de remplir un verre d’eau à l’évier ou de vous laver les mains. Pas facile d’être autonome dans ces conditions, n’est-ce pas ? Heureusement, les géants sont gentils. Ils pensent à ce genre de détails. Ils aménagent la maison pour la rendre plus accessible à leur bambin.

Tiens, par exemple, dernièrement ils ont fait l’acquisition d’un petit marchepied, un truc génial pour atteindre l’évier sans avoir à demander d’aide ! Et dans la salle de bain, le nouveau petit gant de toilette “taille enfant” et le flacon distributeur de savon, c’est quand même mieux que l’énorme chose en éponge qui remontait jusqu’à la moitié de l’avant-bras et le savon taille XXL que l’on devait saisir à deux mains ! Avec des outils adaptés, l’autonomie ça devient beaucoup plus facile !

Instaurer des routines pour rendre son enfant indépendant

On est bien plus efficace quand on sait à l’avance ce que l’on a à faire. En instaurant des routines du matin et du soir, votre enfant pourra gagner en autonomie. De votre côté, vous n’aurez plus l’impression d’être plongé dans un mauvais remake d’Un Jour sans fin* et de devoir répéter tout le temps la même chose. Votre bambin aura ce petit planning à consulter en cas de doute. Il lui suffira de pointer les différentes étapes pour être sûr de ne rien oublier. En rentrant de l’école, je dois enlever mon blouson et mes chaussures, me laver les mains, prendre mon goûter, faire mes devoirs… et ainsi de suite jusqu’au coucher.

Vous pouvez établir plusieurs listes avec votre enfant : une pour le matin, le soir, le mercredi… Et accompagner chaque étape d’un dessin ou d’un collage. « Maman et papa, ils ont vraiment tout bon. C’est pratique cette liste de choses à faire. Plus besoin de les déranger sans arrêt pour un oui ou pour un non. Cela m’aide vraiment à devenir plus autonome ! »

Au fait, où en est votre enfant dans sa découverte de l’autonomie ? Comment faites-vous pour bien l’accompagner dans sa conquête ?

*Film des années 90, devenu culte, dans lequel le héros est condamné à revivre tous les jours la même journée…

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter