Célébrer Pâques à travers le monde : origines et traditions

La fête de Pâques est commune à deux religions différentes que sont le christianisme et le judaïsme. C’est aussi une fête païenne célébrée par de nombreuses personnes dans le monde et par conséquent aussi une fête commerciale. On peut dire que Pâques est un jour qui tend vers un rassemblement universel que chacun célèbre à sa façon. En passant par les cultes et les textes sacrés, les cloches et œufs en chocolat, les repas festifs, découvrez la célébration pascale à travers le monde.

Âge

Pour tous

Pour qui
Individuel
Proposé par la Team Mapiwee
4

Pâques, une fête religieuse à travers le monde

Pour les juifs,  pâques « Pessa’h » est le symbole de l’exode de l’Égypte jusqu’en terre promise. Elle commémore l’abolition de l’esclavage. Les juifs offraient l’agneau en offrande  en hommage à la protection de la dixième plaie d’Égypte. Mais cette tradition n’a plus lieu d’être depuis la destruction du temple de Jérusalem. Pessa’h débute le 14 nissan qui correspond à la fin du mois de mars ou mois d’avril et dure 7 jours. C’est une semaine pendant laquelle tous les juifs sont appelés à se remémorer l’origine de leur croyance et de leur sortie à la servitude.

Pâques est une des fêtes les plus importantes dans le christianisme, car elle célèbre la résurrection de Jésus sur la croix qui est l’élément de la foi chrétienne. Les chrétiens louent cette fête le dimanche suivant de la pleine lune après l’équinoxe de printemps. Sa date change donc tous les ans.

Les catholiques commencent la célébration pascale par le carême qui débute 40 jours avant pâques. Cela pour rappeler les 40 ans  que le peuple hébreu a passé dans le désert avant d’arriver en terre promise et les 40 jours que Jésus a passé dans le désert.

La Pâque (sans « s ») orthodoxe est elle une fête identique à la catholique sauf dans les caractéristiques et traditions. Elle n’a pas de date fixe, se célèbre après Pessa’h juive et dans la première semaine après la pleine lune. Les différentes Églises orthodoxes ont divers calendriers de référence (grégorien ou julien) mais ont une date de Pâques commune (à l’exception de l’Église autonome de Finlande) parce qu’elle est estimée à partir du calendrier julien quel que soit le calendrier liturgique suivi.

Fêter Pâques chez les anglo-saxons et les Antillais

Chez les anglais comme les américains, pâques se dit « Easter », en rappel à la déesse Eostre, divinité de la fertilité  et du renouveau. Celle-ci était toujours  accompagnée par son lièvre sacré. C’est donc le lièvre qui amène les œufs en chocolat pour Pâques.

Les antillais eux commencent à célébrer la fête pascale le vendredi saint, fin du carême. Période marquante de la passion du Christ sur le chemin de croix. Les familles et les amis se retrouvent pour partager des assortiments d’acras symbolisant le dernier jour de jeûne. Ceci étant, le dernier jour du carême officiel étant le samedi  et baptisé samedi Gloria. Les chrétiens se rendent à l’église le dimanche de pâques pour un culte et se réunissent en famille pour se réunir autour d’un plat traditionnel préparé à base de crabe. Calalou (soupe de crabe),  Dombré (boulettes), sont parmi les mets plébiscités.

La fête Pascale en Russie

La fête pascale est plus importante que Noël pour l’église orthodoxe et les russes,  qu’ils soient croyants ou non.  La fête commence la veille au soir où tout le monde se rassemble à l’église pour un culte et le prêtre prononçant avant les 12 coups de minuit « Khristos voskres » qui signifie «  le christ est ressuscité ». S’ensuivent alors des chants liturgiques jusqu’au petit matin pour les plus pieux.

Le dimanche de pâques, les orthodoxes vont rendre hommage aux défunts en allant sur leur sépulture pour y déposer de la nourriture, des œufs décorés et du gâteau russe appelé Koulitch.

La tradition et symbole des œufs et lapins de pâques

C’est une tradition qui existait avant l’ère chrétienne. Le printemps étant le symbole de l’éclosion, l’œuf représente  la fécondité et le renouveau. En effet, les perses et les égyptiens par exemple teintaient les œufs pour les offrir aux nouveaux nés du printemps. C’est aussi un hommage aux mères qui ont donné la vie.

Mais de nos jours, la coutume des œufs s’est démocratisée et est devenue une fête commerciale. Quelques jours avant les fêtes de pâques, de nombreux évènements se déroulent autour de l’œuf, des cloches et des lapins de pâques.

La chasse aux œufs de pâques est un évènement très prisé par les enfants. Les œufs décorés de plusieurs couleurs sont éparpillés pour que petits et grands s’amusent en les cherchant. Celui qui aura trouvé le plus d’œufs aura remporté le trophée. On peut aussi voir chez les orthodoxes la bataille des œufs qui est une tradition établie. Réunis en famille et deux à deux chacun frappe son œuf contre celui d’un autre et le gagnant sera celui qui aura gardé son œuf intact. C’est un signe de chance quand on gagne. En Allemagne, il y a aussi l’arbre de Pâques. Les allemands choisissent un arbre dans leur jardin qu’ils ornent d’œufs de pâques.

A Pâques, on mange aussi bien sûr du chocolat. C’est une origine chrétienne qui marque la fin du carême. Après des jours de jeûnes, les chrétiens perdant de leur énergie ont confectionné du chocolat en forme d’œuf pour symboliser la renaissance. Et toujours dans la démocratisation, le chocolat de pâques est confectionné sous plusieurs formes mais ne s’éloignant pas des cloches, des lapins et des œufs.

Retrouvez nos activités créatives pour Pâques :

Mais au fait, pourquoi raconte-t-on toutes ces histoires farfelues aux enfants ?

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter