10 gestes simples pour réduire l’empreinte écologique de la famille

Chaque année, une famille produit environ 350 kilos de déchets ménagers selon l’ADEME. Bouteilles et emballages en plastiques, aluminium, boîtes de conserves, sont désastreux pour la planète. Tous ces déchets polluent et sont nuisibles pour l’environnement mais aussi pour notre santé. Notre planète a besoin de nous. En prenant quelques précautions au sein du foyer et en modifiant notre mode de vie, nous pouvons améliorer l’empreinte écologique de notre famille. Voici 10 gestes simples pour participer à l’amélioration de notre environnement et vivre plus naturellement en famille.

Âge

Pour tous

Pour qui
2 et +
Proposé par la Team Mapiwee
1

Comment réduire l’empreinte écologique de notre famille ?

Mais au fait, qu’est-ce que l’empreinte écologique ? C’est un moyen de mesurer l’impact de l’Homme sur l’environnement. On mesure la pression qu’exercent les Hommes sur la planète en comparant le temps qu’ils mettent à consommer les ressources naturelles et à produire des déchets, au temps que la nature met pour les absorber et générer de nouvelles ressources. Alors la Terre peut-elle supporter notre mode de vie ?

Avec le Jour du dépassement – le jour où l’humanité a épuisé toutes les ressources naturelles normalement disponibles pour une année entière – on remarque malheureusement que non. En effet, si tout le monde vivait comme les Français, il faudrait 2,7 planètes. Il y a donc urgence réduire son empreinte écologique pour préserver nos ressources naturelles.

Pour réduire notre empreinte écologique, il faut revoir nos habitudes de consommation – consommer moins et mieux – et réduire nos déchets. Quels sont les avantages à réduire son empreinte écologique ? Cela permet de protéger la planète et ses ressources, mieux consommer, moins gaspiller et économiser !

On vous propose des gestes écolos simples à réaliser en famille pour vivre plus naturellement et protéger l’environnement.

1. Consommez local

En achetant des produits locaux, vous participerez non seulement à l’économie de votre région, mais réduirez également l’émission de gaz à effet de serre lié aux transports des marchandises. Consommez par exemple des fruits et légumes de saison cueillis récemment chez un producteur local. Pour connaître les fruits et légumes de saison, on vous recommande le calendrier de Les fruits et légumes frais qui explique quand les consommer et comment les conserver. Vous pouvez également aménager un potager dans votre jardin, sur votre balcon ou même au bord de votre fenêtre bien exposée. Le jardinage est une super activité manuelle pour faire découvrir la nature à vos enfants. Petit conseil : privilégiez l’engrais naturel plutôt que l’engrais chimique pour une qualité optimale de vos produits. Ce n’est plus un secret pour personne : manger et cuisiner bio est excellent pour la santé. Une idée de recette bio et de saison qui plaira à votre enfant ? En juin, une salade de pâtes achetées en vrac chez l’épicier avec des tomates et concombre cultivés à la maison !

2. Dites non au gaspillage alimentaire

Selon l’ADEME, chaque français jette en moyenne 29kg de produits alimentaires par an. Cela comprend les restes de repas jetés à la poubelle, les aliments périmés ou abîmés, etc. Pour réduire le gaspillage alimentaire, voici quelques gestes simples : servir de plus petite quantité dans l’assiette quitte à en reprendre si on a encore un peu de place, apprendre à votre enfant à bien finir son assiette, apprendre à cuisiner les restes, faire une liste de course pour acheter que le nécessaire, vérifier les dates limites de consommation, cuisiner les aliments bientôt périmés ou qui s’abîment et congeler le plat. Un pain rassis ? Faites des croutons ou du pain perdu. Au restaurant, demandez s’il est possible d’emporter les restes dans votre boîte réutilisable.

3. Éteignez quand vous n’en avez pas besoin

La consommation d’énergie est néfaste pour la planète. Même si elle est nécessaire, il faut éviter de consommer inutilement de l’énergie. Cela passe par le chauffage, la lumière, les appareils électroniques.

Lors du premier choc pétrolier à la fin des années 70, on recommandait en France une température intérieure de 19°C. Depuis, on vit avec une température plus élevée de décennie en décennie alors que les ressources se raréfient et qu’on connait l’impact négatif des émissions de carbone. Aujourd’hui, la température adéquate pour un appartement de 50 m2 est toujours de 19°C et la température pour une chambre de nouveau-né doit être de 20°C. Inutile donc de chauffer plus car cela peut avoir de mauvaises répercussions sur votre santé. Par exemple, une température trop élevée favorise l’accumulation des poussières qui pourraient provoquer des problèmes respiratoires.

Éteindre les lumières, débrancher toutes les sources d’énergie comme les appareils électroménagers et réduire votre chauffage quand vous n’êtes pas chez vous ou même la nuit sont des gestes simples qui réduiront votre facture d’électricité d’environ 150 euros par an. Saviez-vous que chaque année en France, les appareils électriques en veille consomment l’équivalent de la production de 2 centrales nucléaires ? Une bonne raison de débrancher régulièrement les appareils électriques de la maison.

4. Limitez les emballages et le plastique

Les déchets en plastiques en tous genres mettent des années à se dégrader et sont un des facteurs les plus polluants pour la planète. A titre indicatif, près de 800 milliards de sacs en plastiques sont laissés dans la nature chaque année, alors qu’ils mettent jusqu’à 450 ans à se dégrader. Lorsque vous faites vos courses, optez pour les produits sans emballages, le vrac et les aliments à la coupe. Vous pourrez ainsi aménager votre cuisine avec de jolis bocaux en verre et ranger toutes les pâtes préférées de votre enfant par couleur ou forme. N’oubliez pas votre cabas, sac réutilisable ou totebag pour vos courses. Les produits réutilisables comme les bouteilles en verre, les pailles en inox, les boîtes à déjeuner sont indispensables pour réduire le plastique. N’ayez pas peur de dire non lorsqu’on vous propose un sac jetable, une paille ou une bouteille en plastique.

5. Privilégiez l’occasion et la seconde main

Donnez, vendez ou échangez plutôt que jeter des objets qui sont en bon état mais dont vous ne vous servez plus : vêtements, jouets, doudous, objets de déco, faîtes régulièrement du tri chez vous pour ne garder que ce dont vous avez vraiment besoin. Pour le reste comme ces vêtements trop petits ou ces jouets cachés sous le lit, vous pouvez les donner à votre entourage, à une association ou les revendre sur des sites spécialisés, en dépôt-vente ou lors d’une brocante.

6. Fabriquez vous-même vos produits d’entretien et de beauté

La majorité des produits de beauté et d’entretien vendus en grande surface sont nocifs pour l’écosystème. Les solvants et autres métaux lourds qui composent ces produits polluent l’eau et détruisent l’environnement. En faisant vos propres produits cosmétiques et d’entretien, vous ferez un geste pour la planète, pour votre porte-monnaie et pour votre santé ! Privilégiez les produits faits maison et vous n’en serez que plus satisfait(e). Initiez votre enfant au fait-maison lors d’ateliers DIY pour fabriquer votre propre savon, votre lessive et même votre éponge tawashi zéro-déchet avec de vieilles chaussettes. C’est simple à faire et très ludique !

Pour la maison, les indispensables pour un ménage green sont le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude et le savon noir. Par exemple, le vinaigre blanc avec du carbonate de soude permet d’enlever les tartres de vos appareils électroménagers, nettoyer votre salle de bain ou toute surface carrelée ou une baignoire, douche ou un évier. C’est efficace et économique.

7. Recyclez ou réparez

Ne jetez pas vos appareils électroménagers, vos téléphones ou votre ordinateur s’ils ont pris de l’âge ou sont défectueux. Certains grands magasins ont mis en place un système de récupération des matériaux usagers. Renseignez-vous et donnez une seconde vie à votre appareil ou confiez-le à une organisation ou société qui fait du recyclage, notamment des métaux précieux et composants toxiques qui sont présents dans tous ces appareils.

Un meuble vieillit mal ou est cassé ? Parfois, il suffit de pas grand chose pour le réparer ou lui donner un coup de neuf. Une boite à outils, un peu de peinture, un tuto youtube, un dimanche après-midi et vous avez un nouveau meuble pour votre salon. Et si ce n’est pas votre truc, il existe des repair café où vous pouvez laisser vos objets à réparer.

8. Faites attention à votre consommation d’eau

Nous avons la chance d’avoir de l’eau courante et facile d’accès en France mais cela ne veut pas dire qu’elle est inépuisable. D’ici 2080, nous aurons besoin de pomper deux fois plus d’eau pour satisfaire nos besoins. Autant prendre nos précautions dès maintenant et apprendre aux générations futures les bons gestes pour préserver l’eau. Quelques astuces pour faire attention à sa consommation d’eau : boire de l’eau du robinet filtrée au lieu d’acheter de l’eau en bouteilles plastiques, privilégier les douches au lieu des bains, couper l’eau lorsqu’on se savonne sous la douche, se brosse les dents ou se lave les mains, préférer le lave-vaisselle à la vaisselle quotidienne, appuyer sur le bon bouton de la chasse d’eau (le petit pour un pipi).

9. Se déplacer à pieds ou à vélo

Si vous en avez la possibilité, privilégiez la marche à pied ou le vélo, surtout pour vos petits déplacements. Quel bonheur d’aller chercher le pain à pied, non ? Cela vous permettra de pratiquer une activité sportive et de réduire l’émission de CO2 dans l’atmosphère. Si vous êtes obligés d’utiliser la voiture pour aller au travail, pensez au covoiturage avec vos collègues ou d’autres personnes que vous pouvez rencontrer sur des sites spécialisés (Blablalines, etc.). Pour des vacances plus écoresponsables, évitez de prendre l’avion même si la tentation est grande et dirigez-vous vers un moyen de locomotion moins polluant. Et pourquoi ne pas faire des vacances en France cet été ? Notre beau pays regorge de coin merveilleux à découvrir.

10. Pensez au numérique

Nous sommes maintenant à l’ère du numérique et tout ou presque se lit sur un appareil dédié. Ne gâchez pas le papier pour faire des impressions sauf si vous en avez réellement besoin. De même n’achetez pas de livres neufs et préférez les bonnes occasions. Il existe d’ailleurs des associations qui proposent des échanges de livres en commençant par les bibliothèques municipales. Vous pouvez également faire votre lecture sur votre smartphone ou votre ordinateur.

Préférez un ordinateur portable qui consomme moins qu’un ordinateur de bureau et optimisez les réglages d’utilisation de la batterie. Ce dernier aura toujours besoin d’une alimentation pour fonctionner. Faites également attention aux pièces jointes que vous recevez et ne les ouvrez que si nécessaire. Certaines sont très volumineuses et dépensent beaucoup d’énergie. De même, ne téléchargez pas trop de fichier en HD et ne laissez pas votre appareil en veille. Même si la mode pousse à l’inverse, réduisez vos envois de mails et de messages de divers types notamment dans les réseaux sociaux. La consommation énergétique des nouvelles technologies est en passe d’être l’une des plus importantes du monde. A titre d’exemple, la consommation énergétique pour l’envoi d’un mail est équivalente à celle d’une ampoule basse tension pendant une heure !

Finalement c’est simple. En gaspillant moins, on réduira considérablement les déchets et l’écosystème se régénéra pour permettre à nos générations futures de vivre pleinement et en bonne santé. Votre enfant est sensible à la protection de l’environnement et souhaite s’investir davantage ? Découvrez notre infographie « 10 gestes écologiques pour les enfants ».

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter