Gestes éco-citoyens pour prendre soin de ma ville

En ville, l’écologie se pratique au quotidien en adoptant quelques éco-gestes simples. Les enfants peuvent eux aussi acquérir ces éco-gestes pour devenir les éco-citoyens de demain !

Durée
0 - 30 min
Pour qui
Individuel
Proposé par la Team Mapiwee
1

Quelques gestes éco-citoyens pour changer l’aspect des villes

Eco-geste n°1 : s’informer et se sensibiliser pour être acteur du changement

Avant tout, il est nécessaire de comprendre les causes et problématiques pour mieux agir et faire des choix de consommation raisonnables. S’informer, s’éduquer, se sensibiliser à la consommation, aux réchauffement climatique, aux inégalités, etc… permet d’avoir une démarche réfléchie, d’être acteur du changement plutôt que passif.

Quelques films / documentaires à voir :

  • Notre planète sur Netflix de David Attenborough (2020)
  • Blue Planet II par la BBC et David Attenborough (2000)
  • La marche de l’empereur de Luc Jacquet (2004)
  • Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent (2015)
  • Bigger than us de Flore Vasseur (2021)
  • Animal de Cyril Dion (2021)

Eco-geste n°2 : nettoyer son environnement, un peu, chaque jour

En parcourant les rues de votre ville, village ou même en forêt, au bord de la plage, vous constatez sûrement, vous aussi, qu’il y a encore beaucoup trop de déchets jetés n’importe où. Si chacun d’entre nous ramassait chaque jour un déchet, ce serait déjà un bon début pour avoir un environnement plus propre. Cela pourrait donner envie à d’autres de nous imiter, et peut-être de faire réfléchir ceux qui continuent à jeter ce qui les encombre n’importe où…

De nombreuses collectes de déchets sont organisées un peu partout en France, souvent dans la nature, mais aussi en milieu urbain. Participer à l’une d’entre elles est un bon moyen de sensibiliser les plus jeunes à l’impact des déchets sur leur environnement. S’il n’existe pas encore d’opération de ce type dans votre ville, vous pouvez en organiser une. Pour cela, il faut rassembler quelques bonnes volontés, un peu de matériel, et retrousser ses manches ! Vous pouvez mettre en place un financement participatif pour acheter des gants, des outils de ramassage spécifiques et des sacs-poubelle. Ce serait un bon moyen de créer une dynamique autour de votre projet et d’investir vos amis, parents, voisins, et leurs enfants, dans votre opération de grand nettoyage urbain !

De plus en plus d’éco-citoyens se mobilisent chaque jour pour ramasser des déchets en organisant des “Clean Walk” ou opérations nettoyage. Vous aussi, vous pouvez participer à des opérations ramassages de déchets en ville, à la plage, au bord des rivières ou à des initiatives pour nettoyer les océans. Mi septembre, il y a le World Clean Up Day, la journée mondiale du nettoyage avec des évènements dans toute la France. Retrouvez toutes les initiatives, à faire en famille.

Eco-geste n°3 : éliminer les petits déchets

Pour éviter d’avoir à ramasser les déchets, le bon réflexe est évidemment de ne rien jeter par terre. Et rien, c’est rien ! Même s’ils sont petits, les chewing-gums, papier de bonbon, ticket de bus et mégot de cigarette, sont des déchets. Dans la nature, un ticket met un an à disparaître, un chewing-gum ou un papier de bonbon 5 ans. En ville, ce petit déchet de trois fois rien reste là où il a été jeté jusqu’à ce que quelqu’un vienne le ramasser ou, s’il est léger, qu’il soit transporté par le vent. Apprenez à votre enfant, dès le plus jeune âge, à ne rien jeter par terre. Même les petits déchets doivent être déposés dans une poubelle de rue ou celle de la maison !

Eco-geste n°4 : adopter la mobilité douce

En ville, réduire la pollution liée à l’utilisation des voitures est nécessaire pour mieux respirer, améliorer la santé des citadins et limiter le réchauffement climatique. En milieu urbain, il est assez facile de se passer de voiture, car les alternatives ne manquent pas. Vous pouvez utiliser les transports en commun, qui sont en principe bien développés et permettent d’échapper aux bouchons et au stress ! Que du bonheur !

Une autre option est d’utiliser les solutions de mobilité douce : la marche, le vélo, la trottinette, le roller, etc. Au lieu d’utiliser la voiture pour accompagner votre enfant à l’école, vous pourriez utiliser un de ces moyens de locomotion. Ils permettent à toute la famille de rester en forme et d’éviter aux enfants de prendre du poids. Ce sont aussi des moyens de transport économiques, ce qui est un atout non négligeable en ces temps d’augmentation du prix des carburants ! Décidément, la mobilité douce a vraiment tout bon !

Eco-geste n°5 : se lancer dans le jardinage

Les petits citadins sont souvent éloignés de la nature ; jardiner est un moyen de les en rapprocher. Si vous trouvez que votre enfant passe décidément un peu trop de temps derrière les écrans, le jardinage est une bonne idée pour l’inciter à bouger et acquérir des connaissances qui vont bien au-delà du simple plaisir de voir pousser une plante. Même en ville, vous pouvez jardiner avec votre enfant sur votre balcon ou votre terrasse. En jardinant, les enfants peuvent comprendre le rythme saisons, le cycle de vie des plantes, découvrir les insectes et le rôle qu’ils jouent au jardin et dans la nature. En somme, ils font de l’écologie sans s’en rendre compte !

Eco-geste n°6 : adhérer à un jardin collectif

Si vous n’avez ni terrasse, ni balcon, il existe également des jardins collectifs. Ces lieux devraient vous plaire si vous et votre famille rêvez de faire pousser quelques tomates et haricots verts. Inspirés des jardins ouvriers d’autrefois, ces espaces sont mis à la disposition des citadins par les municipalités. Ils regroupent une trentaine de parcelles en moyenne. Chacune d’entre elles peut être entretenue par une famille ou une association. Si vous aussi souhaitez jardiner avec vos enfants dans un de ces jardins collectifs, renseignez-vous sans tarder auprès de la Fédération nationale des jardins familiaux (FNJF).

Eco-geste n°7 : s’initier à la permaculture

Maintenant que vous disposez d’un lopin de terre, c’est le moment d’inciter votre enfant à cultiver un petit potager, et, encore mieux, un potager en permaculture (agriculture permanente). Il apprendra ainsi à mettre en place un éco-système respectueux de la nature et pouvant se régénérer naturellement. C’est une autre vision du jardinage, le retour à des méthodes ancestrales, respectueuses de l’être humain et de son environnement. En jardinant ainsi votre enfant apprend à connaître les plantes, à les associer, à maîtriser la consommation d’eau, à éliminer les déchets de manière écologique grâce au compostage, à respecter les insectes, oiseaux et autres petits animaux souvent considérés comme nuisibles mais qui sont en réalité les alliés du jardinier, et une alternative aux pesticides. Pas mal pour un petit éco-citoyen !

Finalement, que l’on vive à la campagne ou en ville, les éco-gestes concernent tout le monde. Quels éco-gestes mettez-vous le plus souvent en place ?

Retrouvez les autres articles sur le sujet :

 

Laisser mon avis sur cette activité

Ils l'ont testé

0

Laisser un commentaire

Pas de commentaire pour le moment.

Découvrez d'autres articles et activités

Cette fonctionnalité est réservée aux membres de la communauté Mapiwee !

Créer un compte

Me connecter